Au commencement...

Au commencement… (Séries) Grace et Frankie 1X01 – 1X03

grace_and_frankie AU COMMENCEMENT

2,5 STARS MOYEN

SYNOPSIS: Grace et Frankie sont les pires ennemies du monde. Mais quand leurs maris respectifs leur annoncent qu’ils s’aiment et vont se marier, les deux femmes voient leurs vies basculer, et surtout s’entremêler.

Netflix a mis en ligne ce vendredi 8 mai sa nouvelle série originale, Grace et Frankie cornaquée par Martha Kauffman co-créatrice de Friends (et Howard J. Morris) et mettant en vedette Jane Fonda et Lily Tomlin mais aussi Sam Waterston et Martin Sheen. Les séries faisant la part belle aux séniors ne sont pas légion et les rôles féminins forts sont souvent des oasis difficiles à atteindre dans un désert artificiel qui a tendance à ignorer les femmes, les premières rides venues. Si Grace et Frankie a pour héroïnes deux comédiennes septuagénaires elle s’adresse à un public bien plus large même si son point de départ abracadabrantesque n’est pas un point d’ancrage suffisant pour un public en constante recherche d’identification.

Toute entière au service de son casting de stars, Grace et Frankie trouve sa vraie raison d’être dans la mise en avant de cette distribution clinquante. Jane Fonda et Lily Tomlin qui furent partenaires dans les années 80 dans la comédie Comment se débarrasser de son patron ? (avec aussi Dabney Coleman et Dolly Parton) interprètent deux femmes diamétralement opposées dont les maris, associés et amants depuis 20 ans leur annoncent leur intention de les quitter et de se marier. Sur ce postulat, elles vont se retrouver associées dans cette situation dramatique et contre bon gré, mal gré, vont tenter de s’apprivoiser malgré leur animosité réciproque. Les deux comédiennes qui sont l’intérêt central du show sont très à leur affaire et l’idée savoureuse de leur avoir adjoint Sam Waterston et Martin Sheen dans des rôles hauts en couleurs concoure à donner du sel à une série par ailleurs bien trop sage.

grace et frankie 1

La dynamique de la série, son rythme et son potentiel comique ne sont pas exploités à leur juste mesure et l’ensemble manque de trop de pétulance pour séduire totalement. Si le fond du sujet ne prête pas à s’esclaffer toutes les trente secondes, on ne rit de toute manière pas suffisamment, et l’émotion n’est pas non plus tellement de rigueur. Jane Fonda et Lily Tomlin forcent un peu trop leur jeu et le trait tandis que l’on a du mal à prendre pour acquis la passion amoureuse qui est sensée liée les personnages de Sheen et Waterston depuis vingt ans mais cela n’empêche pas la série de se targuer de quelques qualités comme une science du dialogue délectable et le plaisir de suivre des comédiens qui restent des pointures.

Plus une vraie dramédie qu’une sitcom dont elle a parfois l’allure, Grace et Frankie a le mérite d’aborder un sujet dans l’air du temps avec un vrai regard mais passe à côté de certaines interrogations légitimes qui lui auraient conférées un véritable sens et une certaine pertinence.  Bénéficiant d’une bande son de qualité et d’un excellent générique, on se dit parfois qu’il ne manque pas grand chose pour que la série soit une vraie réussite. Mais une écriture parfois pachydermique et des personnages principaux ou secondaires trop peu nuancés, empêchent l’ensemble d’être empreint d’une sensibilité et d’une légèreté qui nous permettrait de ne pas trouver tout cela trop moyen.

Crédits: Netflix

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s