Critiques Cinéma

LE TALENT DE MES AMIS (Critique)

2,5 STARS MOYEN

le talent de mes amis afficheSYNOPSIS: Alex et Jeff, collègues de bureau dans une multinationale, sont aussi les meilleurs amis du monde depuis le lycée. Avec leurs femmes respectives, ils forment ensemble presque une famille, qui se fraye un chemin dans la vie, tranquillement, doucement, sans grande ambition. Pourtant l’arrivée de Thibaut, conférencier et spécialiste en développement personnel, ne va pas tarder à mettre à mal leur équilibre pépère. Et pour cause, Thibaut est un ami d’enfance d’Alex. À l’époque, ces deux-là, super complexés et toujours mis à l’écart dans la cour d’école, s’étaient promis de réussir leur vie, coûte que coûte. Aujourd’hui, le beau et brillant Thibaut semble pour sa part avoir tenu sa promesse et pousse Alex à réaliser ses rêves au risque de perdre l’amitié de Jeff… Mais sommes-nous tous voués à un destin exceptionnel ?

Comme la plupart des gens, vous connaissez Alex Lutz grâce à son rôle d’assistante pimbêche du Petit Journal dans le programme court Catherine et Liliane. Aux côtés de Bruno Sanches, qui l’accompagne ici sur grand écran, le comédien nous fait rire, parfois grassement, parfois plutôt finement. Qu’un acteur passe derrière la caméra est toujours un défi de taille. Qu’en plus, pour son premier film, il cumule l’écriture, la réalisation et le rôle principal, c’est encore plus osé. Cela devient limite dangereux lorsque, comme Alex Lutz, on n’a jamais tenu le premier rôle d’aucun long métrage notable. Sans grosse surprise donc, Le Talent de mes amis aligne un certain nombre de défauts visibles. A l’instar de Jamel Debbouze avec Pourquoi j’ai pas mangé mon père, Alex Lutz veut trop en dire pour son premier film : faire rire, toucher le public, passer un message sur la génération des 30/35 ans, sur la société, sur l’amour, sur l’amitié, sur l’engagement, et tout cela sans réellement hiérarchiser ses thèmes. Par ailleurs, il donne à son film un axe principal maladroit, partant d’un duo efficace (un Alexandre (Lutz) effacé et un Jeff (Sanches) encombrant ) pour arriver à un trio déséquilibré, où Tom Dingler, qui incarne un coach un peu loser, ne parvient jamais vraiment à trouver sa place. Là-dessus, le rythme en prend un coup, entre l’efficacité comique des micro-saynètes de bureau du début, et la longueur de certains échanges plus sérieux, pas toujours passionnants, et déjà vus. Enfin, si l’idée de laisser le beau rôle aux femmes est maligne (Anne Marivin et surtout Audrey Lamy sont très bien), on finit par perdre de vue la véritable ambition du projet, entre film choral et témoignage quasi-autobiographique.

le talent de mes amis 1Le scénario pose un autre problème, plus gênant : à vouloir multiplier les sujets, les personnages, les rythmes, on se rend compte que certaines bonnes idées ne mènent nulle part. On est par exemple ravis de retrouver Jeanne Moreau à l’écran, dans un rôle de plus assez touchant de grand-mère zinzin fan de Robert Redford. Mais ce rôle est un cul de sac, qui n’apporte rien à l’histoire. Ainsi a plusieurs reprises Lutz nous propose des choses, pour les abandonner en chemin, sans aller jusqu’au bout de son idée, comme si au fil des versions successives du scénario il avait dû abandonner des pans entiers de son histoire, sans, dans le résultat final, se résoudre à n’en laisser aucune trace. On regrette ainsi de ne pas plus voir Sylvie Testud, qui joue le rôle d’une arriviste hypocrite particulièrement savoureuse. On reste aussi sur notre faim lorsque la reconversion artistique du personnage d’Alex Lutz (une partie autobiographique) semble s’arrêter en chemin. Pourtant, il serait cruel de dire que le film est une catastrophe absolue. Bien que maladroit, Lutz parvient à poser un regard plutôt juste sur une génération d’hommes trentenaires qui ne veulent pas grandir, perdus entre leur besoin de se conformer à ce que la société leur demande d’être, et l’envie de retrouver et vivre leurs rêves de jeunesse. Le sujet a déjà été vu cent fois, mais le réalisateur parvient à y apporter une touche de tendresse qui fait mouche. Et ce grâce notamment à des acteurs en pleine forme : si Lutz acteur semble être en retrait vis-à-vis de Lutz auteur, c’est le couple Audrey Lamy/Bruno Sanches qui est le vrai moteur de cette histoire. Avec un rôle plus complexe qu’il ne peut y paraitre au premier abord, Bruno Sanches se révèle bien plus nuancé que ce à quoi on aurait pu s’attendre, et est la vraie révélation du film. Audrey Lamy (qui joue sa compagne) lui renvoie la balle de très belle manière, comme toujours d’ailleurs.

le talent de mes amis 2Un peu laborieux, le premier film d’Alex Lutz parvient toutefois à nous toucher. Une écriture de personnage fine, un sens du comique efficace (pour les scènes courtes), l’envie de dire des choses sérieuses, voilà quelques exemples des choses que l’on pressent chez l’auteur et qui nous donnent envie de voir ce qu’il est capable de faire derrière une caméra. Malheureusement ici, la sauce ne prend que rarement, et il est très dommage qu’Alex Lutz n’ait pas été mieux entouré pour l’écriture et le découpage de son film. En allégeant un peu les choses, on aurait eu une première œuvre beaucoup plus digeste. Souhaitons que cela ne mette pas fin si tôt à une carrière que l’on souhaite prometteuse.

le talent de mes amis afficheTitre Original: LE TALENT DE MES AMIS

Réalisé par: Alex Lutz

Casting: Alex Lutz, Bruno Sanches, Audrey Lamy,

Anne Marivin, Sylvie Testud, Tom Dingler…

Genre: Comédie

Sortie le: 6 mai 2015

Distribué par: StudioCanal

2,5 STARS MOYENMOYEN

Publicités

1 réponse »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s