Au commencement...

Au commencement… (Séries) The returned 1×01

THE RETURNED AU COMMENCEMENT

THE RETURNED

SAISON 1 EPISODE 1

3,5 STARS TRES BIEN

SYNOPSIS: Le destin des habitants d’une petite ville de montagne, dont la vie est bouleversée par le retour de leurs proches, présumés morts depuis longtemps. Des réapparitions aux conséquences aussi positives que néfastes. Alors que les familles se trouvent à nouveau réunies, la vie de ceux qui avaient disparu est mise à l’épreuve à la fois sur le plan physique et émotionnel. Les relations entre les personnages sont décortiquées avec intrigue et profondeur lorsque des phénomènes étranges commencent à se produire.

Près de trois ans après le succès de la série française Les Revenants (diffusée sur Canal Plus entre novembre et décembre 2012), lauréate d’un International Emmy Award en 2013 et plus gros succès d’audience des créations originales de la chaîne, les américains produisent un remake, logiquement nommé The returned. Souvenons-nous que la série française était déjà adaptée du film Les revenants de Robin Campillo, sorti en 2004. Scénarisé par Carlton Cuse (déjà à l’œuvre sur Lost et Bates Motel), on retrouve au casting Mary Elizabeth Winstead (Destination finale 3, Die Hard 4&5, Scott Pilgrim, Boulevard de la mort), Sandrine Holt (vue dans Hostages), Mark Pellegrino (Jacob de Lost, Lucifer de Supernatural), India Ennenga (Treme), Mat Vairo (Revolution) ou encore Sophie Lowe (vue dans The slap). La série est diffusée depuis le 9 mars 2015 sur la chaîne A&E aux États-Unis et sur Netflix en France. Ce timing la place dans une position assez paradoxale pour le public français, puisqu’elle se retrouve coincée entre la saison 2 de la série française, prévue pour le second semestre 2015 et la deuxième saison de la série Resurrection (achevée le 25 janvier 2015 sur ABC aux États-Unis). Il est en effet difficile d’occulter cette dernière série, mettant en vedette Omar Epps, tant les points de départ sont similaires. Resurrection propose des personnages revenant à la vie, des familles tentant de retrouver un équilibre après ces retours, impliquant notamment un petit garçon et un shériff, le tout dans une petite ville du Missouri. ABC a-t-elle voulu devancer A&E en produisant sa propre version de la série française à succès ? Toujours est-il que deux séries aux sujets très similaires vont maintenant devoir co-exister.

THE RETURNED 1The returned parvient-elle à se différencier de Resurrection ? Est-elle plus qu’un simple clone des Revenants ?On peut d’ores et déjà noter des différences de traitement scénaristique et une ambiance quelque peu différente entre les deux shows américains. Disparités que le style de jeu des acteurs (très bons dans les deux séries) amplifie. En outre, le scénario de Resurrection prend une direction distincte, notamment dans sa deuxième saison. The Returned est en effet avant tout un pur remake de la série française, dont l’ambiance colle au plus près. Les décors naturels sont similaires : on évolue au sein d’une petite ville montagneuse, dans laquelle se dresse un barrage. Les personnages ont les mêmes prénoms, exercent les mêmes fonctions. Seule la question religieuse semble pour le moment évacuée dans ce remake, alors que Resurrection n’avait par exemple pas hésité à confronter un prêtre au retour de son ancienne fiancée enceinte.
The returned reprend même l’intrigue de la série de Canal Plus de façon très fidèle et reproduit quelques plans de façon mécanique. Cela étant, la fin de la première saison devrait prendre un virage différent de son modèle, pour s’en éloigner en deuxième saison, ce qui offrira alors un véritable intérêt pour les spectateurs français. Parce que pour le moment, pour quiconque ayant vu Les revenants, la proposition de A&E n’est ni plus ni moins que de revivre la même histoire, avec des acteurs différents. Cela étant, The returned détient tous les atouts d’une série de bonne facture. Parfaitement mise en scène, dotée d’un casting solide et s’appuyant sur un scénario offrant suspens et mystère, elle procure plaisir et envie de revenir au spectateur, notamment grâce à son lot de rebondissements et de cliffhangers.
Le format américain (42 minutes contre 52 pour la série française) offre un rythme légèrement différent, sensiblement plus rapide et dénué de transitions. Comme son modèle, The returned possède une atmosphère intéressante, procurant quelques frissons. En résumé, cette série est à conseiller aux spectateurs français n’ayant pas suivi Les revenants et intéressés par ce thème. Pour les autres, vous êtes prévenus : il faudra patienter jusqu’au tiers de la première saison pour trouver une originalité à The returned. Quoiqu’il en soit, le spectacle est de qualité et le plaisir au rendez-vous.

THE RETURNED SAISON 1 DIFFUSION sur Netflix chaque mardi depuis le 10 mars

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s