Critiques

CHERIF (Critique Saison 2) Cours après moi Cherif

3,5 STARS TRES BIEN

 

cherif saison 2

SYNOPSIS: Plus complémentaires et complices que jamais, Cherif et Briard rivalisent d’efficacité et d’ingéniosité pour résoudre les enquêtes qui leur sont confiées. Séparément ce sont deux bons flics, ensemble ils forment une combinaison parfaite pour lutter contre le crime. On avait découvert un Kader séducteur et instinctif face à une Adeline stricte et tatillonne. En saison 2, le capitaine Briard aurait-elle pris goût au jeu de Cherif fait d’émulation et de séduction ? Elle se dévoile, lui parle de ses ex, lui fait de vrais-faux sous-entendus et accepte même de se transformer pour lui en véritable objet de fantasme… tout en maintenant un périmètre de sécurité garant du bon fonctionnement de leur duo ! Kader est désarçonné par cette nouvelle Adeline ! Et de plus en plus troublé aussi… Au fil des enquêtes, toujours résolues avec brio, les destins et les dangers qu’ils rencontrent lui font comprendre que ce qu’il redoute le plus, c’est de la perdre ! Chacun souffle donc le chaud et le froid, reste à savoir qui finira par être pris au piège de ce rapprochement..

Ce fut en saison 1 l’une des belles surprises de France Télévisions. Alors que la seconde saison de Cherif débute ce vendredi 2 janvier à 20h45 sur France 2, retour sur une série policière au charme intense et qui place l’amour des séries au cœur de sa narration:

Cherif est de retour et avec lui tous les éléments qui permirent à la saison 1 de s’imposer comme l’une des nouveautés les plus fraiches et les plus sympathiques de la galaxie polar de France 2. Un duo d’acteurs central dont la complicité s’affine au fur et à mesure, un humour qui imprègne chaque épisode, des intrigues variées, une succession de guests de haut vol, des personnages secondaires qui s’affirment, les ingrédients mixés ensemble pour cette nouvelle salve (10 épisodes contre 8 la première année) concourent à des retrouvailles réussies avec le flic lyonnais. La série co-créée par Lionel Olenga, Laurent Scalese et Stéphane Drouet et produite par la société Making Prod fait preuve d’un vrai savoir-faire et d’une efficacité redoutable qui lui permet d’imposer sa singularité dans un paysage audiovisuel saturé par les fictions policières. Le terrain de jeu de Cherif ce n’est pas la noirceur intrinsèque d’un Profilage ou d’un Engrenages, mais plutôt la comédie policière et romantique. Comme quoi, plonger ses héros dans les affres d’intrigues extrêmes n’est pas seulement garant de série réussie. Ici, la qualité de l’écriture  permet une évolution constante instillée par petites doses, avec de légères sous-intrigues feuilletonnantes qui permettent de rester totalement sur le qui-vive. Pour réussir ce pari, ce ne sont pas moins de 14 auteurs qui ont présidés aux destinées de Cherif et d’Adeline Briard. Le ton léger de la série est encore un peu plus accentué mais sans que jamais on n’en vienne à tomber dans le vaudeville ou le comique lourdingue qui pourrait  très vite avoir raison de l’intérêt des enquêtes policières. Or, ici, il n’est question, ni de parodie, ni de tourner en dérision des personnages éminemment sympathiques, mais plutôt de donner un contour ludique dans lequel le téléspectateur pourra s’immerger et verra du coup son plaisir décuplé.

cherif 1

Le premier épisode de cette saison 2 illustre parfaitement cela avec d’abord l’opposition entre Cherif et Briard, entre instinct et procédure, qui se voit cristallisée par une compétition initiée par les deux protagonistes sous forme de pari. Dans cet épisode également Cherif multiplie les références aux séries télé, ce qui s’avère totalement savoureux et meta lors d’une dernière réplique d’anthologie. On pouvait craindre que les scénaristes ne finissent par utiliser cet artifice comme un gimmick trop récurrent, mais ils parviennent à parfaitement doser leurs effets et à s’en servir comme des respirations et des clins d’oeil que les sériephiles prennent plaisir à entendre. Bien aidés en cela par une connaissance aiguë des arcanes des séries télé et ce côté meta à nouveau (à titre d’exemple, la citation de Médecins de Nuit dans laquelle jouait Greg Germain qui interprète Jean-Paul Doucet… le boss de Cherif). Le personnage de Cherif toujours campé avec gourmandise par Abdelhafid Metalsi est un régal à voir évoluer. Le comédien sait parfaitement nuancer son jeu et ses sourires quand il s’escrime avec Briard ou sa satisfaction quand il trouve des réponses à ses questions sont un vrai délice. Par ailleurs, les relations de Cherif avec les femmes de sa vie (sa fille, son ex-femme, sa mère, son ex-coéquipière) sont aussi l’opportunité de séquences très réussies. Caractérisé comme un personnage chantre de la pop culture (mis à part ses répliques truffées de références sérielles, la Ford Torino de Starsky et Hutch,  le rubik’s cube ou une affiche des Nouveaux Exploits de Shaft trônent dans son bureau), Cherif est un personnage extrêmement décontracté qui n’en cache pas moins certaines fêlures. Face à lui, Carole Bianic ne démérite pas bien au contraire. L’entente entre les deux acteurs s’affine et leur combat à fleuret moucheté sont un plaisir de chaque instant, la comédienne s’affirmant avec un magnifique tempérament et un charme certain.

CHERIF 2

Les seconds rôles sont également à l’avenant du duo principal à la fois extrêmement bien campés et servis par des dialogues où l’humour est sans cesse en filigrane. En témoigne à titre d’exemple cette saillie du personnage interprété par François Bureloup s’adressant à un cadavre retrouvé sur un parcours de golf : « Tu vois moi je fais jamais de sport et je suis en pleine forme. » La saison bénéficie également du talent de nombreux artistes invités: Frédérique Bel, Christian Rauth, Nadège Beausson-Diagne,  Jacques Weber, Christophe Malavoy, Anne Caillon, Joseph Malerba, Christian Charmetant, Julien Boisselier, Jean-Michel Portal, Arthur Jugnot, Élise Larnicol, Yann Sundberg, Alain Doutey, Arièle Séménof, Simon Astier… Ce n’est pas pour autant ce qui fait de Cherif une série parfaite, certaines intrigues sont plus ou moins cohérentes et les résolutions sont parfois bien trop simplistes, mais ça ne gâche en rien le pouvoir de sympathie du programme. Drôle, efficace avec une distribution parfaite, et bénéficiant d’un travail de production extrêmement soigné, Cherif, dont la saison 3 est déjà en écriture, confirme avec cette saison 2 la qualité générale d’une série qui a tout pour fédérer.

cherif saison 2

Titre Original: CHERIF

Créé par: LIONEL OLENGA, LAURENT SCALESE & STEPHANE DROUET

Casting: Abdelhafid Metalsi, Carole Bianic, Mélèze Bouzid, Élodie Hesme,

François Bureloup, Clémence Thioly, Greg Germain, Philippe Dejax, Frédéric Gorny…

Genre: Policier

Saison 2 de 10 épisodes diffusée sur France 2 à partir du 2 janvier 2015

3,5 STARS TRES BIENTRÈS BIEN

Publicités

2 réponses »

  1. Je suis une grande fan de cette série depuis son commencement. Les acteurs sont géniaux et les réparties bien écrite. C’est un pur régal. Le seul petit bémol c’est qu’en dehors du peu d’épisode par saison les prises de sont ne sont pas très bonnes ce qui complique parfois la compréhension. Mais ce est pas suffisant pour me décourager.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s