Critiques

UN VILLAGE FRANCAIS SAISON 6 PARTIE 1 (Critique)

 

4 STARS EXCELLENT

un village français saison 6

SYNOPSIS: AOÛT 1944 Une bonne partie de la France est libérée, mais, à Villeneuve, les Allemands sont toujours là. Tandis que la milice poursuit jusqu’au bout ses exactions terribles, les rangs des résistants grossissent et le combat continue. Nos personnages vont donc vivre dans un premier temps l’impatience et le trépignement de ces dernières heures de l’Occupation, avant de basculer dans un nouveau monde : celui de la Libération, qui ne ressemble en rien à ce qu’ils avaient pu imaginer. 

La télévision française, trop souvent réduite à ses caricatures en terme de séries télévisées, sait heureusement sortir des sentiers balisés et proposer de vrais programmes de qualité qui, à l’instar de leurs homologues étrangers, savent allier savoir-faire et faire savoir. Un village français, dont la première partie de la saison 6 sera diffusée sur France 3 à compter de ce mardi 18 novembre, est l’un des plus beaux fleurons de notre fiction hexagonale et ces six nouveaux épisodes continuent de le prouver. En abordant la libération  et l’année 1944, la série réussit la gageure de se renouveler et de se réinventer avec un culot monstre. En continuant de faire la part belle à ses personnages, les auteurs les placent tous dans des situations périlleuses, où chacun devra faire face à sa conscience. Continuant de bénéficier d’une excellente mise en scène et d’interprétations fiévreuses et sensibles, la série nous fait passer par tout un tas d’émotions. Même en abordant la période de la Libération, la guerre n’est pourtant pas définitivement terminée et bascule sur un autre terrain où l’adversaire peut être un voisin ou un ami. Les allemands sont encore là à l’image d’un Müller -dont les sentiments pour Hortense vont être mis à rude épreuve- mais tout ne se passe pas comme prévu et les personnages continuent à être plongés dans l’horreur ordinaire et des conflits auxquels la rancœur apporte son écot. Nous n’en sommes pas encore aux images de liesse véhiculées par l’imagerie populaire lorsque l’on évoque la Libération. Des gens continuent de mourir, d’autres de se cacher, d’autres de vouloir se racheter une légitimité ou d’autres encore d’essayer tout simplement de survivre. Le destin des personnages, même les plus importants restent suspendus à un fil et on ne sait jamais ce qu’il va advenir d’eux, chacun avançant tel un équilibriste. Les comédiens sont à nouveau formidables, et même si certains n’ont que peu de présence dans ces six premiers épisodes, chacun a des choses passionnantes à jouer, comme le toujours parfait Thierry Godard dont l’humanité et l’empathie sont plus que jamais de mise. Mais aussi Martin Loizillon ou Nicolas Gob, Nade Dieu ou Constance Dollé, Richard Sammel ou Robin Renucci, Audrey Fleurot ou Emmanuelle Bach, la distribution au grand complet est remarquable de talent et de naturel, ce qui a bien évidemment également permis à la série de ne jamais perdre en qualité.
VILLAGE-FRANCAIS-SAISON-6
Continuant d’explorer les tréfonds de l’âme humaine tout en restant constamment à hauteur d’hommes. Sa justesse et sa précision ainsi que l’acuité d’une écriture qui n’a de cesse d’explorer la psychologie de toute une typologie de personnages rend le tout absolument passionnant. Mais la grande force d’Un Village Français à travers les saisons, c’est son immense pouvoir d’identification et sa faculté à ce que les épisodes aient toujours en corollaire cette question : « qu’est-ce que j’aurais fait moi? » Si l’on n’a pas toujours la réponse, la série a l’immense mérite d’interroger nos consciences et de faire que les manuels d’histoire, même s’ils s’accompagnent d’éléments romancés, soient transposables à l’écran sans que les faits historiques ne soient distordus pour épouser la fiction. C’est même tout le contraire! Jamais pris en défaut de céder à la facilité, sachant alterner les moments de tension et ceux où l’humanité transpire derrière les exactions, Un Village Français poursuit son étonnante destinée. Sachant qu’il ne reste qu’une saison et demie avant que la série ne tire sa révérence, délectons-nous du temps qu’il nous reste à profiter d »une réussite qui honore à la fois la fiction française et le service public. Ce n’était pas gagné d’avance!
Retrouvez le grand dossier qu’Alexandre Letren a consacré à cette première partie de saison 6 avec plein d’interviews sur Season One : http://www.season1.fr/un-village-francais-la-guerre-est-finie-cest-encore-la-guerre/
un village français saison 6

Titre Original: UN VILLAGE FRANÇAIS
Une série créée par : Frédéric Krivine, Philippe Triboit
et Emmanuel Daucé
Directeur de l’écriture : Frédéric Krivine
Ep 49 à 54 réalisés par Jean-Philippe Amar
Casting: Robin RENUCCI, Thierry GODARD, Nicolas GOB, Audrey FLEUROT, Nade DIEU, Emmanuelle BACH, Richard SAMMEL, Constance DOLLÉ, Martin LOIZILLON

Genre: Drame, Historique

Conseiller historique : Jean-Pierre Azéma

Saison 6 Partie 1: 6 épisodes à partir du 18 novembre 2014 à 20h45 sur France 3

Une production : Tetra media Fiction / Terego

4 STARS EXCELLENTEXCELLENT

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s