Edito

LA CHRONIQUE DE CLIFFHANGER (Edito)

Samedi 26 juillet 2014

bannières cliffhanger 3 ans

Mercredi cela fera trois ans que ce blog existe. Dire que cela a changé ma vie n’est pas un vain mot. Parfois, on doit trouver des soupapes de sécurité dans l’existence pour ne pas sombrer. Ce blog et tout ce qu’il m’apporte depuis trois ans m’aura permis de me réaliser, de m’épanouir et de me trouver une raison de ne pas lâcher. Sans rentrer dans des détails inutiles, c’est la meilleure chose qui pouvait m’arriver à ce moment là. Concilier à la fois l’écriture, le cinéma et les séries télé trois de mes passions dévorantes depuis l’enfance était inespéré mais jamais je n’aurais cru avoir le bonheur de rencontrer tant de gens formidables (blogueurs, artistes, communicants, journalistes…). Jamais je n’aurais pensé vivre le Festival de Cannes dans l’œil du cyclone, jamais je n’aurais cru être capable de voir et d’écrire sur autant de films, jamais je n’aurais pensé recevoir des compliments de certaines personnes que j’admirais bien avant de me lancer dans cette aventure… Ce blog, c’est un concentré de bonheur et j’espère vraiment que ça ne s’arrêtera pas de sitôt.

La prochaine étape, que j’aurais bien aimé présenter le jour anniversaire, c’est de changer un peu le design et la présentation. Cela fait deux ans que le thème actuel est en place et si j’en suis plutôt satisfait, j’ai envie de passer à quelque chose de différent. Cela va prendre un peu plus de temps que prévu et comme c’est une décision importante, j’ai préféré ne pas la précipiter pour être raccord avec cette date anniversaire. J’espère trouver le bon thème et qu’il plaira aux fidèles comme aux nouveaux lecteurs. Je vais tâcher de faire évoluer également le contenu éditorial par petites touches si mon emploi du temps me le permet, avec notamment le retour plus régulier des Actus qui depuis deux ans étaient quasi exclusivement réservées aux réseaux sociaux, mais aussi peut-être quelques dossiers sur certains sujets que l’on pourra développer (j’en avais déjà parlé il y a quelques temps et je n’avais pas eu le temps de le mettre en place). Et si l’imagination s’en mêle qui sait si d’autres nouvelles rubriques ne verront pas le jour?

Quoi qu’il en soit, l’ambition de ce blog est toujours la même qu’au départ. Me faire plaisir à écrire sur les sujets qui me plaisent. Il est toujours exclu que j’écrive sur des films ou des séries que je n’aime pas juste parce qu’il faut le faire. Ce n’est pas pour ça qu’il n’y aura pas de critiques négatives bien entendu, mais ce ne sera qu’à l’encontre de productions dont j’aurais envie de parler afin de les mettre en perspective dans le cadre d’une réflexion argumentée et pas juste pour le plaisir de descendre en flammes. Ce n’est pas et ça n’a jamais été la politique de la maison. Piwi reviendra également très vite me prêter main forte pour faire parler à nouveau sa cinéphilie ultra active. Et j’espère que Cinemoustache reviendra également régulièrement. Être entouré de ces deux là, c’est pour moi gage de qualité et de sérieux, et comme en plus ce sont des amis, c’est un plaisir de les voir signer sur le blog.

Trois ans donc et l’impression que tout est allé très vite. Je me revois écrire mes premières news juste pour alimenter le blog, sans les partager sur les réseaux sociaux dont j’étais ignorant des us et coutumes à l’époque. En relisant également mes premiers papiers, je me dis que celui qui a osé publié ça était sacrément inconscient et que le style était pour le moins hésitant. J’espère m’être amélioré et même si je le pense je préfère rester traqueur plutôt que sûr de mon fait. J’ai toujours pensé qu’il ne fallait pas vivre sur ses acquis et même si je suis souvent long à la détente, je préfère me remettre en question régulièrement plutôt que de me croire arrivé. Car je ne suis arrivé nulle part, j’en suis bien conscient. Mais comme je ne cherchais à aller nulle part en démarrant, tout cela est plutôt logique. Ce blog n’est pas une fin en soi et même si j’ai un âge relativement plus avancé que la grande majorité des blogueurs, je préfère le voir comme un commencement, un commencement qui dure. Je verrais si cela me permet de continuer sur le chemin de mes rêves ou bien si ça m’ouvrira de nouvelles perspectives. Je verrais si tous ces bonheurs mis bout à bout finiront par construire un parcours réussi et cohérent. J’ai encore des rêves et des espoirs et si c’est un luxe que je peux me permettre, c’est grâce à vous chers lecteurs, anciens et nouveaux, qui m’accompagnez de votre fidélité. Vous savoir là derrière l’écran est un baume quotidien. Alors merci d’être là, merci de me permettre que des bouts de mes rêves deviennent réalité. Et comme dirait quelqu’un que je connais, à toute à l’heure!

 

Publicités

7 réponses »

  1. Bon anniversaire ami blogueur, que ton talent d’écriture et tes réfléxions sur le cinéma continuent longtemps de guider les nombreux cinéphiles qui te suivent !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s