Lettre ouverte à...

LETTRE OUVERTE A JIM ROCKFORD (Hommage)

Mon cher Jim Rockford

james garner

J’aurais pu m’adresser à Bret Maverick, mes ses aventures me sont un peu moins familières que les tiennes aussi je préférais parler avec toi. J’espère que Bret ne m’en tiendra pas rigueur. James Garner qui interprétait avec talent ton personnage dans la série télé qui narrait tes aventures, 200 dollars plus les frais (The Rockford Files)  vient de tirer sa révérence. J’imagine que tu es déjà au courant. Certes, 86 ans c’est un bel âge, mais il n’empêche que son souvenir va nous accompagner longtemps.

james-garner maverick

Car James Garner, au-delà de te jouer avec un mimétisme confondant, c’était quand même un sacré comédien. Un as de l’humour avec un jeu tout en subtilités et une coolitude qui ne s’est jamais démentie. Que ce soit à la télévision, avec les aventures de Maverick et les tiennes Jim , ou au cinéma avec notamment ses rôles dans La Grande Evasion, Victor Victoria, la version ciné de Maverick ou encore N’oublie jamais et Space Cowboys, il a traversé de sa silhouette débonnaire bon nombre de productions en 50 ans de carrière. Que ce soit le western (Sept secondes en enfer), le film sportif (Grand Prix dont il est également producteur) le polar ou la comédie, il savait tout jouer avec naturel et classe.

JG GREAT ESCAP

James Garner était un de ces géants qu’Hollywood se plait à rappeler parfois dans ses collines. Il aura marqué de son sourire et de son savoir-faire le milieu du show business et laissera son empreinte pas seulement sur le walk of fame ! Pour beaucoup de spectateurs, James Garner c’est surtout toi Jim. Il t’a prêté ses traits six saisons durant puis dans plusieurs téléfilms et The Rockford Files dont la renommée – notamment outre atlantique – est immense, est considérée comme l’un des fleurons des nombreuses séries policières des années 70. Je me sens tout triste et je vois bien que tu encaisses le choc toi aussi Jim. Il faut savoir dire au revoir aux figures que l’on a aimées, à ceux qui peuplent notre imaginaire, il faut rebondir et passer à la prochaine enquête. J’entends ton téléphone sonner Jim. Laisse le répondeur s’enclencher qu’on entende encore la voix inimitable de James réciter ton message comme au bon vieux temps.

Ton dévoué Cliffhanger.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s