Critiques Cinéma

THE FACE OF LOVE (Critique)

2 STARS PAS GENIAL

the face of love affiche

Le tweet de sortie de projo:

tweet the face of love

SYNOPSIS: Nikki est veuve depuis 5 ans. Un jour, elle tombe sur le double parfait de son mari défunt. Envahie par son trouble, elle décide de le séduire.

Au départ un casting. Trois magnifiques comédiens qui firent chacun les beaux jours du cinéma américain dans les années 80/90 et qui connaissent aujourd’hui des fortunes diverses. Hollywood est cruel et peut clouer au pilori un jour ceux qu’il a aimé la veille. A une époque où la dictature de la jeunesse fait rage, il faut saluer l’initiative de Arie Posin de  bâtir son deuxième film autour de trois personnages d’âge mur, pour un film à petit budget, un drame qui convoque l’ombre imposante de Alfred Hitchcock et de ses Sueurs froides. Le thème du double et toutes les questions identitaires qui s’y rattachent sont du pain béni pour déclencher les ressorts dramaturgiques les plus variés (Enemy de Denis Villeneuve ce mois-ci en explore une autre facette), et si, sur le papier, The Face Of Love avait de quoi séduire, les promesses que suggéraient l’affiche et le sujet ne sont que partiellement tenues.

the face of love 1

En fait le gros défaut de The Face Of Love est ce constant mouvement de balancier qu’effectue le script sans savoir de quel côté il doit réellement pencher. Comédie romantique ou drame, à force de tergiversations, le spectateur finit également par se poser la question. Surtout que les émotions qui devraient nous étreindre ne font que passer furtivement, pas suffisamment en tout cas pour nous bouleverser. De même que les mensonges dans lesquels Nikki finit par s’empêtrer devraient lui valoir de bien plus sérieux questionnements ou à tout le moins, des sentiments contradictoires qui devraient être plus forts et monter crescendo, mais ce n’est pas le cas. Si l’influence Hitchcockienne se fait sentir, ce n’est de toute manière pas assez subtil, et ce n’est clairement pas à l’avantage du film, car du coup, ses carences n’en sont que plus criantes. C’est bien dommage car The Face Of Love ne manque pas de belles idées, mais reste trop souvent au ras des pâquerettes.

the face of love 2

Le côté malsain de l’histoire d’amour que l’héroïne va vivre avec le sosie de son défunt mari n’est lui non plus pas assez exploité, et le trouble qui en résulte n’est que partiellement exploré. Du coup, les scènes plus basiques de séduction s’opèrent, jusqu’à ce que l’on en oublie par moments que ce n’est pas « normal ». Au final le postulat du sosie n’est qu’un prétexte qui n’interagit qu’artificiellement sur l’évolution narrative et toute notion psychologique est balayée pour ne donner qu’une romance pas désagréable mais déjà vue. Attention, ce n’est pas que c’est mauvais, car il n’est pas déplaisant de suivre ces personnages et leur évolution mais cela reste relativement banal, bien que le charme suranné qui se dégage de l’ensemble séduira sans doute un certain public.

the face of love 3

S’ensuit donc un mélo qui ne brille pas par son originalité mais qui porté par de grands acteurs, évite quand même de justesse la sortie de route. Annette Benning belle et perdue campe une héroïne qui veut faire perdurer son bonheur jusqu’à la déraison. L’actrice sait jouer subtilement sur la gamme des émotions et parvient à nous faire aimer un personnage pas spécialement attirant de prime abord. Face à elle Ed Harris lui renvoie la balle avec justesse et panache et ils forment tous les deux un beau duo de cinéma. Robin Williams est lui bien trop peu présent à l’écran, alors que son personnage d’amoureux de l’ombre aurait pu valoir de très jolies scènes. Une réalisation plate et relativement impersonnelle qui agit comme un écran entre le spectateur et l’empathie que l’on est sensé ressentir fait de The Face Of Love, un petit film, que le clinquant d’un casting de prestige, parvient difficilement à faire sortir de la naphtaline.

the face of love affiche mini

Titre Original: THE FACE OF LOVE

Réalisé par: ARIE POSIN

Casting: Annette Benning, Ed Harris, Robin Williams,

Amy Brenneman, Jess Weixler, Linda Park…

Genre: Drame, Romance

Sortie le: 16 juillet 2014

Distribué par: Chrysalis Films

2 STARS PAS GENIALPAS GÉNIAL 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s