Les kifs de Cliff

Tip/Top (Classement) LES KIFS DE CLIFF

Une sélection de films choisie par votre serviteur ou un invité et ce afin de construire un top sans début ni fin, sans hiérarchie, dicté uniquement par l’envie et permettant de livrer en vrac les plaisirs coupables ou non qui ont forgés notre cinéphilie. Forcément subjectifs et ne reflétant qu’une vision parcellaire et personnelle, l’exercice du classement est souvent l’occasion de confrontations enflammées entre cinéphiles. Entre les pour et les contre, les absences inexcusables, les oublis ou le choix de certains titres qui feront hurler les puristes, chacun a son avis, souvent bien tranché… Voici mes kifs, nos kifs,  que nous livrons à la vindicte populaire…

Dans cet épisode:

LES KIFS DE CLIFF

 EPISODE 10

SLEEPERS

sleepers

SYNOPSIS: Au milieu des années soixante, quatre gamins du quartier populaire de Hell’s Kitchen de New York sont incarcérés dans une maison de redressement à la suite d’une plaisanterie qui tourne au drame. Onze ans plus tard deux d’entre eux, marqués à vie, retrouvent le gardien sadique et tortionnaire qui les a martyrisés lors de leur détention et l’abattent froidement. Les deux autres, devenus respectivement journaliste et substitut du procureur, fidèles à la loi de Hell’s Kitchen, vont tout tenter, avec le soutien du curé du quartier et du parrain de la mafia, pour les sortir de là.

Échec public à sa sortie, Sleepers qui réunit un casting somptueux est pourtant un film magnifique qui charrie des torrents d’émotion tout du long. Barry Levinson lorgne ici du côté de Scorsese mais il en ressort un film qui porte indéniablement son empreinte. Brad Pitt, De Niro, Hoffmann, Kevin Bacon et Jason Patric sont les pierres angulaires de ce drame à hauteur d’humain, à la fois beau et déchirant.

AU  NOM DU PÈRE

in_the_name_of_the_father_ver1

SYNOPSIS: En 1975, Gerry Conlon, jeune délinquant originaire de Belfast, est arrêté par la police londonienne qui l’accuse d’être l’instigateur des attentats terroristes à Guildford pour le compte de l’IRA. Sous la pression des policiers, Gerry signe des aveux fabriqués de toutes pièces qui non seulement le mettent en cause mais également Pau Hill son ami d’enfance, un couple d’amis hippies, ainsi que plusieurs membres de sa famille dont son propre père.

Inspiré d’une histoire vraie, Au nom du père signe les retrouvailles entre Jim Sheridan, le réalisateur de My Left Foot et son comédien fétiche, Daniel Day Lewis. Terrible constat d’une justice aveugle qui pousse des innocents à avouer des crimes qu’ils n’ont pas commis, Au nom du père est d’une violence physique et intellectuelle proprement insoutenable, mais l’humanité transparait de l’interprétation habitée de Day Lewis et de celle toute en nuances de Pete Postlethwaite, conférant au film une valeur de témoignage indispensable.

L’IMPASSE

carlitos_way

SYNOPSIS: En 1975, à New York, Carlito Brigante, un ancien trafiquant de drogue, est libéré de prison grâce à David Kleinfeld, son avocat, qui a découvert plusieurs vices de forme dans la manière dont le procureur Bill Norwalk avait instruit le procès. Carlito est bien décidé à rentrer dans le droit chemin et, dès qu’il aura économisé assez d’argent, il compte se retirer aux Bahamas pour s’assurer une retraite paisible avec Gail, sa compagne danseuse dans une boîte de strip-tease. Mais le destin en décidera autrement.

Véritable opéra baroque qui compte l’histoire d’un gangster qui souhaite raccrocher, L’impasse est un drame sublime sur l’incapacité à s’affranchir de son passé sans en payer le prix. Mise en scène virtuose de De Palma, interprétation exceptionnelle d’un Al Pacino à son meilleur et composition stupéfiante d’un Sean Penn métamorphosé, en avocat cocaïnomane et psychopathe. Un très grand film!

LA VIE, L’AMOUR, LES VACHES

city_slickers

SYNOPSIS: Un citadin en pleine crise existentiel décide de partir avec ses deux meilleurs amis en vacances dans le Middle Ouest, afin de conduire un troupeau de vaches du Nouveau Mexique au Colorado. Cette aventures sera l’occasion pour les trois quadragénaires de se retrouver et surtout de faire un premier bilan de leurs vies respectives.

Deux ans après le triomphe de Quand Harry rencontre Sally, Billy Crystal et Bruno Kirby se retrouvent dans cette comédie sur l’amitié qui promet quelques scènes hilarantes. Crise de la quarantaine et remise en question de trois amis, La vie, l’amour, les vaches met ces citadins aux prises avec la nature. Avec en prime l’un des derniers rôles de Jack Palance, en vieux cow-boy taciturne. Un excellent moment!

GLORY

glory_ver1

SYNOPSIS: 1863. La guerre de Sécession ravage les Etats-Unis. Le jeune Robert Gould Shaw est promu colonel du premier régiment de soldats noirs, engagés volontaires dans une guerre qu’ils croient être la leur. Ils se trompent. Assignés à des tâches subalternes, méprisés par leurs officiers, ils se révoltent, Shaw à leur tête, pour partir au feu. Volontaires pour partir à l’assaut de l’imprenable fort Wagner, ces héros paieront le prix fort pour leur dignité retrouvée.

Magnifique évocation de la guerre de Sécession au travers du parcours d’un jeune soldat qui va être amené à diriger un régiment de soldats noirs, Glory est un film impressionnant de par les reconstitutions des combats mais également pour la dimension humaine mise par Edward Zwick dans son récit. Un film dur, âpre mais aussi magnifique par bien des aspects. Avec trois grands comédiens et une dimension épique prégnante.

A suivre…

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s