Critiques

THE LEFTOVERS (Critique Episode Pilote)

4 STARS EXCELLENT

leftovers

Le tweet d’après visionnage:

tweet the leftovers

SYNOSPSIS: Du jour au lendemain, un 14 octobre en apparence ordinaire, 2% de la population disparaît mystérieusement de la surface de la terre. Ces gens, de tout âge, se sont évanouis dans la nature, sans explication, laissant leurs proches dans l’angoisse, voire le désespoir. Trois ans plus tard, la vie a repris son cours dans la bourgarde de Mapleton, une petit ville près de New York, mais rien n’est plus comme avant. Personne n’a oublié ce qui s’est passé, ni ceux qui ont disparu. A l’approche des cérémonies de commémoration, le chef de la police locale, Kevin Garvey, est en état d’alerte maximale : des affrontements dangereux se préparent entre la population et un groupuscule comparable à une secte..

The Leftovers, la nouvelle série diffusée par HBO, la chaine qui n’a de cesse de proposer des séries innovantes et qui font le buzz à travers la planète (Game Of Thrones, True Detective…), a démarré ce dimanche 29 juin aux Etats-Unis et en France en US+24 sur OCS City. The Leftovers c’est l’association improbable entre l’une des têtes pensantes de  Lost, Damon Lindelof et Peter Berg, le réalisateur de Battleship et de Lone Survivor, qui fut aussi créateur de Friday Night Lights. Adapté du roman éponyme de Tom Perrotta paru en 2011 et co créé par ce dernier, The Leftovers dévoile dans son épisode inaugural, un univers singulier traversé par un véritable style qui parvient en une petite heure à peine, à non seulement fasciner mais également à ouvrir une kyrielle de pistes narratives, qui, on l’espère, seront développées dans les prochains épisodes. C’est un peu la limite de ce pilote, car comme nombre d’épisodes d’exposition, il offre plus de questionnement qu’il n’apporte de réponses. L’univers qui nous est dévoilé, plein de mystères opaques qui s’ouvrent successivement, est également empreint d’une certaine mélancolie propre au sujet. Développant une intrigue feuilletonnante et présentant tour à tour des personnages déphasés suite à la perte de leurs proches, la série a le mérite de décrire à la fois une société en pleine mutation mais aussi de montrer les conséquences de cette disparition massive sur ceux qui restent, plutôt que de s’intéresser au sort des disparus. La grande qualité de la série est d’aller au-delà du sensationnalisme de son pitch et de montrer tour à tour les dysfonctionnements créés sur les âmes perdues d’hommes et de femmes, qui, privées de repères élémentaires, cherchent une échappatoire, chacun à sa façon. Les interprétations de Justin Theroux, Amy Brenneman, Liv Tyler pour les figures les plus connues contribuent également à l’attrait immédiat que l’on ressent pour les personnages, tous plus complexes les uns que les autres. Une tension sourde imprègne le récit et se matérialise par des séquences anxiogènes et dérangeantes qui confèrent à l’ensemble une radicalité et un véritable point de vue. Formellement splendide, doté d’une musique envoûtante, parsemé d’images symboliques qui donnent immédiatement une patte identifiable au show, The Leftovers esquisse les contours d’une grande série dans ce premier épisode, en espérant que tout cela ne soit pas qu’un feu de paille.

leftovers_ver2Titre Original: THE LEFTOVERS

Casting: Justin Theroux, Amy Brenneman, Liv Tyler

Christopher Eccleston, Chris Zylka, Margaret Qualley

Genre: Drame, Fantastique

Saison 1 de 10 épisodes chaque dimanche sur HBO et en US+24 chaque lundi sur OCS CITY

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s