Critiques Cinéma

BIRD PEOPLE (Critique)

CANNES 2014 AFFICHE MINI un-certain-regard20143 STARS BIEN

bird people affiche

Le tweet de sortie de projo:

tweet bird people

SYNOPSIS: En transit dans un hôtel international près de Roissy, un ingénieur en informatique américain, soumis à de très lourdes pressions professionnelles et affectives, décide de changer radicalement le cours de sa vie. Quelques heures plus tard, une jeune femme de chambre de l’hôtel, qui vit dans un entre-deux provisoire, voit son existence basculer à la suite d’un événement surnaturel.

Il était attendu Bird People, le nouveau film de Pascale Ferran (Lady Chatterley). Un projet qui a intrigué dès son pitch et l’annonce du casting, composé de la jeune et jolie Anaïs Demoustier et du lead-role de The Good Wife, Josh Charles.À l’arrivée, Bird People est un film étonnant et culotté, au concept effectivement original, mais qui manque peut-être d’aboutissement pour nous emporter complètement. On y découvre le quotidien de deux personnages. L’un est un ingénieur informatique américain, au bord d’un gouffre émotionnel, soumis à de très lourdes pressions professionnelles et affectives. Est-il réellement prêt à abandonner sa place en or et sa compagne ? L’autre est une femme de ménage d’un hôtel à la vie simple mais lumineuse. Consciencieuse, curieuse, mais parfois anxieuse, Audrey est une jeune trentenaire qui croque la vie à pleine dents. Les deux vont se rencontrer, leur existence va basculer.

bird people1Parcourue de jolis moments (la très longue scène de conversation via Skype, très bien écrite et très intense), cette première heure convainc essentiellement grâce à la force de jeu de ses interprètes (Anaïs Demoustier, angélique et pleine de malice ; Josh Charles, puissant et charismatique, toujours sur le fil) et au charme environnant. On est aussi sans doute séduit par cette réelle volonté de Ferran de s’ouvrir à l’époque (le tout-le-temps connecté), au monde environnant (Roissy, le RER, un hôtel de transit) pour laisser échapper les sentiments (les crises d’angoisse, le burn-out, le chagrin, la fantaisie amoureuse). Pour autant, ce premier morceau naturaliste reste tout à fait convenu, d’un point de vue esthétique, thématique et par rapport à la caractérisation des personnages. Étrange impression de rester un peu sur notre faim, malgré le propos intéressant sur l’usure que peut véhiculer le quotidien.

bird people 2C’est quand Bird People opère une « mutation » surréaliste qu’il décolle enfin. Tout d’abord, saluons l’audace de ce virage. Sur le papier, cela semblait périlleux, mais Pascale Ferran s’en tire en réalité avec les honneurs. Là encore, grâce à la présence de plusieurs instants sublimes et légers qui s’offrent à nous (la « visite » des appartements). La mise en scène au cordeau, extrêmement généreuse, se permettant toutes les fantaisies (de beaux travellings, plusieurs plans en vue subjective), y est évidemment pour quelque chose. La beauté formelle témoigne ici d’une maîtrise et d’une efficacité incroyables de la part de la cinéaste.

bird people 3Mais si l’enchantement est bien présent en surface, il manque un « je ne sais quoi » pour faire chavirer les cœurs en profondeur. Pourtant, Pascale Ferran y met les moyens (la magnifique séquence aérienne avec Space Oddity de Bowie qui résonne fort), mais rien y fait, il manque ce grain de folie qui nous atteindrait. Certains seront déconcertés, d’autres enthousiasmés.Bird People est assurément l’un des films français les plus originaux de ces dernières années, un objet rare dont la simple existence mérite des louanges. La réflexion moderne sur la solitude et la lassitude des êtres est intéressante. De même que la magie de la seconde moitié, proposée comme antidote à la routine. Prestations au sommet du duo Demoustier / Charles, mais cette histoire de personnages assoiffés de liberté pourra en laisser plus d’un sur le carreau.

bird people affiche miniTitre Original: BIRD PEOPLE

Réalisé par: PASCALE FERRAN

Casting: Anaïs Demoustier, Josh Charles, Roschdy Zem,

Camelia Jordana, Anne Azoulay, Hippolyte Girardot…

Genre: Drame, Fantastique, Romance

Sortie le: 04 juin 2014

Distribué par : Diaphana Distribution

3 STARS BIENBIEN

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s