Evénements/Festivals

I BELIEVE I CANNES FLY (PALMARES DU 67 EME FESTIVAL DE CANNES)

Le 67ème festival de Cannes a dévoilé ce samedi 24 mai son palmarès, décerné par le jury présidé par Jane Campion lors d’une soirée animée par le raffiné Lambert Wilson.

Palme d’Or : Winter Sleep de Nuri Bilge Ceylan 

WINTER SLEEP AFFICHE

Grand Prix du  jury : Les Merveilles de Alice Rohrwacher

les merveilles affiche

Prix de la mise en scène : Bennett Miller pour Foxcatcher

foxcatcher affiche

Prix du scénario : Leviathan de Andrey Zviaguintsev

LEVIATHAN AFFICHE

Prix d’interprétation féminine : Julianne Moore pour Maps to the Stars

maps to the stars affiche

 Prix d’interprétation masculine : Timothy Spall pour Mr Turner

MR TURNER AFFICHE

Prix du Jury : ex-aequo Adieu au langage de Jean-Luc Godard et Mommy de Xavier Dolan

adieu au langage affichemommy affiche

Palme d’Or du court-métrage : Leidi de Simon Mesa Soto

LEIDI AFFICHE

Caméra d’Or : Party Girl de Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis

PARTY GIRL AFFICHE

Palmarès éclectique mais très consensuel donc. Peu de risques pris du côté des prix les plus prestigieux avec une palme offerte à un réalisateur régulier et singulier qui l’a eue à l’usure et un grand prix octroyée à une cinéaste de talent mais dénuée de réelle patte artistique identifiable. Leschroniquesdecliffhanger.com aurait davantage préféré que le jeune prodige Xavier Dolan soit sacré au plus haut grade pour son déjà culte Mommy et que Bertrand Bonello reçoive le prix pour la mise en scène virtuose du biopic Saint-Laurent. (NDCliffhanger: Euh non!)

Du côté des sélections parallèles, c’est The Tribe, un film radical, violent et entièrement en langue des signes, qui triomphe à la Semaine de la Critique tandis que Les Combattants, comédie fraîche et osée, rafle tous les prix ou presque à la Quinzaine des Réalisateurs. Enfin, le film hongrois The White God, de Kornél Mundruczo, est couronné à Un Certain Regard. Wim Wenders, pour Le Sel de la Terre, figure également au palmarès de cette section avec le prix spécial UCR, tandis que David Gulpilil reçoit le prix du Meilleur Acteur pour son interprétation dans Charlie’s Country, et Force Majeure celui du Jury.

les combattants affiche the tribe affiche the white god afficheCHARLIE4S COUNTRY AFFICHE FORCE MAJEURE AFFICHE LE SEL DE LA TERRE AFFICHE

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s