Critiques Cinéma

MR TURNER (Critique)

CANNES 2014 AFFICHE MINI

selection officielle

EN COMPETITION

2 STARS PAS GENIAL

MR TURNER AFFICHE

Le tweet de sortie de projo:

tweet mr turner

SYNOPSIS: Les dernières années de l’existence du peintre britannique, J.M.W Turner (1775-1851). Artiste reconnu, membre apprécié quoique dissipé de la Royal Academy of Arts, il vit entouré de son père qui est aussi son assistant, et de sa dévouée gouvernante. Il fréquente l’aristocratie, visite les bordels et nourrit son inspiration par ses nombreux voyages. La renommée dont il jouit ne lui épargne pas toutefois les éventuelles railleries du public ou les sarcasmes de l’establishment. A la mort de son père, profondément affecté, Turner s’isole. Sa vie change cependant quand il rencontre Mrs Booth, propriétaire d’une pension de famille en bord de mer.

18 ans après avoir raflé la Palme d’or avec le pourtant très classique Secrets et Mensonges, le réalisateur Mike Leigh repasse par la case Cannes pour présenter son nouveau film sélectionné en compétition officielle, Mr Turner, biopic retraçant les dernières années d’existence du peintre britannique J.M.W. Turner (1775-1851). Difficile d’entrer avec aisance dans ce film tant Mr Turner, le personnage dont il est question ici, est quelqu’un de laid, d’antipathique et de ronchon. Long-métrage à la structure basique, Mr Turner s’attarde simplement aux chassés-croisés des personnages – dont le fameux Turner – qui se meuvent dans une structure narrative linéaire. Pas d’esbroufe certes, mais rien de vraiment saisissant.

MR TURNER 1Mike Leigh choisit d’embrasser les deux dernières années de la vie du peintre : on le découvre ainsi reconnu et vivant avec ses proches : son père et assistant, son ex-compagne avec il noue des conflits brutaux, sa gouvernante, atteinte d’une maladie de peau et qu’il culbute à l’occasion, son amante, qui restera à ses côtés jusqu’à la toute fin. Un récit pas très bandant et assez creux. Résultat : Mr Turner est un mélo ronflant, parfois rebutant, et dont on a du mal à vraiment cerner les contours et le but : Réhabiliter la mémoire de cet homme ? Réflexion sur la création artistique ? Un peu l’un, un peu l’autre, mais jamais les deux. Dommage.

MR TURNER 2De même, s’il est techniquement assez riche (sublime travail pictural du chef op’ Dick Pope, qui compose des plans somptueux, en forme de tableaux), on regrette que Mr Turner joue autant sur la prestance de son acteur principal, Timothy Spall, qui, à force de rictus et de bruits poussifs (grognements, ronchonnements, voix hyper grave, quintes de toux toutes les dix minutes), finit par agacer. Le comédien british dresse au final un portrait over-the-top de l’artiste en vieux dogue.

MR TURNER 3Biopic poussiéreux donc pour le retour de Mike Leigh à Cannes. Formellement intéressant, mais très maigre niveau contenu. En somme, pas de quoi affoler le jury.

MR TURNER AFFICHE MINITitre Original: MR TURNER

Réalisé par: MIKE LEIGH

Casting: Timothy Spall, Paul Jesson, Dorothy Atkinson,

Marion Bailey, Karl Johnson, Ruth Sheen…

Genre: Biopic

Sortie le: Prochainement

Distribué par : Diaphana Distribution

2 STARS PAS GENIALPAS GÉNIAL

 

 

Publicités

2 réponses »

  1. Je me méfie beaucoup beaucoup des biopics, mais il me faisait aussi envie pour son côté british celui-là. Je l’ai vu hier et il ne m’a finalement
    pas vraiment emballée non plus… Je vous trouve quand même un peu dur pour le coup, je ne qualifierais pas le film de « mélo ronflant ». C’est une belle adaptation, on y « croit ».
    Notamment grâce à la performance de Timothy Spall qui donne vraiment corps à ce
    personnage atypique et que j’ai beaucoup aimé moi pour le coup. De belles images, une belle photographie. Mais pour ma part j’ai surtout été
    surprise et déçue de ne pas en voir plus sur la peinture elle-même, sur
    l’inspiration du peintre ! Et le film peine effectivement à retenir l’attention sur 2h30, je dois
    dire que j’ai tout de même senti le temps passer, ce qui n’est pas bon signe…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s