Evénements/Festivals

I BELIEVE I CANNE FLY (JOURNAL DE BORD) EPISODE 2

Démarrage sur les chapeaux de roue : à peine arrivé en gare, il faut déjà repartir les bras surchargés direction la location.Première mission après avoir posé les bagages : récupérer au plus vite la fameuse accréditation nécessaire pour parvenir à ses fins. Premières impressions : Cannes paraît immense et si petit à la fois. C’est un nouveau monde qui s’offre à moi. Mes premiers pas dans le palais s’accompagnent d’émotions pures et inimaginables : l’excitation, la joie, la frénésie. Je découvre le célèbre marché du film où tous les distributeurs du monde se donnent rendez-vous en vue de dénicher la perle rare, le projet unique capable de fédérer des millions de personnes. Je regagne le Grand Palais pour saisir mon welcome pack. Mon cœur bat la chamade, je découvre l’univers complexe des niveaux d’accréditation. Cela me paraît obscur, on me parle de points et de couleurs … un livret explicatif est fourni avec le précieux badge, ouf !

ACCRED PIWI

L’heure de la première séance a sonné : ce sera Grace de Monaco, le biopic controversé signé Olivier Dahan. Controversé pour le simple fait qu’il est pour le moment renié par son producteur et distributeur, le célèbre Harvey Weinstein, qui désavoue en partie la version proposée par Dahan. Chacun a une vision différente de ce que le film doit être et refuse de rendre les armes. Au sein de cette bataille juridique, Thierry Frémaux s’est mu en juge de paix et proposa d’offrir une couverture médiatique démesurée en plaçant le film en ouverture de ce 67ème festival de Cannes. Verdict ?

grace de monaco affiche

Grace de Monaco est un film atrocement fade, à l’académisme rebutant (histoire pompeuse, enjeux dignes d’un mauvais soap, musique sirupeuse, artifices outranciers dans la mise en scène …), au propos douteux (Monaco est et sera toujours un paradis fiscal car il en a toujours été ainsi?) et où l’émotion y est cruellement factice, faute à un duo d’acteurs (Nicole Kidman, Tim Roth) mal pilotés. Mais pouvait-on réellement en attendre mieux de l’auteur des Rivières pourpres 2, des Seigneurs et de My Own Love Song ? Probablement pas!  Dahan rate complètement le coche et Harvey Weinstein aura bien du mal à épargner une fioriture pour la sortie US. Premier long-métrage, première purge … demain est un nouveau jour !

NDCliffhanger : Piwi ne croise pas que des anonymes ou des journalistes depuis qu’il a débarqué à Cannes mais aussi des acteurs célèbres comme André Dussolier, mais il n’en parle pas trop dans ses comptes rendus et reste discret avec la modestie qui le caractérise!

IMG_6228

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s