Edito

LA CHRONIQUE DE CLIFFHANGER (EDITO)

MERCI DU CONSEIL, CHÈRE AMIE!

Mercredi 7 Mai 2014

L’année dernière, avant mon premier Festival de Cannes une copine qui n’était pas encore l’amie très chère à mon cœur qu’elle est devenue, m’a donné un précieux conseil que depuis j’essaye de suivre aussi souvent que ma timidité me le permet :

« Si tu dois croiser quelqu’un de connu, n’hésite pas, va lui parler, ça ne se reproduira jamais. Et les gens, connus ou non connus, ne refusent jamais des compliments pourvus qu’ils viennent du cœur et ça, je te fais confiance les yeux fermés.

Si à un moment tu as un doute, fonce aussi, même si tu ne sais pas ce qui t’attend.

En somme, reviens avec plein d’aventures à raconter et aucun regret en poche! »

J’avais répondu à ce sms sans doute maladroitement et en disant oui oui bien sûr. Et pourtant ce conseil s’est imprimé dans mon esprit si fort, ces mots ont eu un tel impact sur moi, qu’ils m’ont depuis, et à plusieurs reprises, permis de me dépasser et d’obtenir des choses que je n’aurais jamais crues possibles. C’est grâce à ce conseil (et parfois aussi à l’aide de tiers, avouons le) que j’ai obtenu les autographes de Spielberg, Gérard Lanvin, Niels Arestrup, Alexander Payne, Emilie Dequenne, Lucas Belvaux, Andy Serkis, Ben Stiller, Albert Dupontel,Fred Cavayé, Vincent Lindon, Gilles Lellouche, Jean Pierre Daroussin, Eric Elmosnino et j’en passe. C’est surtout grâce à ce conseil que j’ai osé interpellé Marc Esposito à l’avant-première du Coeur Des Hommes 3 et de lui envoyer un mail dans la foulée qui a abouti à une longue rencontre d’une heure en tête à tête. C’est grâce à ce conseil, que, le reconnaissant dans le métro, j’ai été parlé à Bertrand Blier, longtemps mon cinéaste fétiche et que j’ai eu l’audace de lui demander une interview (ça n’a pas encore abouti malheureusement mais j’ai son adresse mail et je ne désespère pas d’y arriver un jour.)

Ce matin, c’est encore grâce à ce conseil si bien distillé que j’ai osé demandé s’il serait possible de l’interviewer à Claude Lelouch alors que j’assistais à la conférence de presse qu’il donnait conjointement avec Eli Chouraqui et Francis Lai.

DSC00224 DSC00216 DSC00218

Après m’avoir signé un autographe avec une gentillesse inouïe (tout comme Eli Chouraqui) AUTOGRAPHE ELIE CHOURAQUI AUTOGRAPHE CLAUDE LELOUCHIl m’a dit que ça devrait pouvoir se faire et m’a enjoint à en parler avec son assistant, ce que je me suis empressé de faire. Ce dernier m’a confié son adresse e-mail et m’a demandé de le contacter en m’informant qu’on pourrait peut être organiser quelque chose au mois de juin. J’ignore si ça aboutira un jour à quoi que ce soit, mais je sais qu’être blogueur m’offre des moments aussi forts, fous et intenses que le fondu de cinéma que je suis ne peut que savourer avec délice. Merci à toi chère amie pour ce conseil et tous les autres qui ont suivis et comme tu le dis si souvent, tu as toujours raison, et moi, même si je doute toujours, c’est désormais un peu moins le cas grâce à toi! Alors ne m’oublie pas et surtout donne moi encore des pistes pour atteindre mes étoiles.

Publicités

2 réponses »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s