Critiques Cinéma

SALAUD, ON T’AIME (Critique)

3 STARS BIENsalaud on t'aime affiche

Le tweet de sortie de projo:

tweet salaud on t'aime

SYNOPSIS: Un photographe de guerre et père absent, qui s’est plus occupé de son appareil photo que de ses 4 filles, coule des jours heureux dans les Alpes avec sa nouvelle compagne. Il va voir sa vie basculer le jour où son meilleur ami va tenter de le réconcilier avec sa famille en leur racontant un gros mensonge.

Claude Lelouch est un cinéaste étonnant qui promène sa caméra depuis près de 50 ans dans les univers les plus variés, qu’il a souvent transcendés par une vision toute personnelle. Construisant au passage une œuvre à la fois raillée par ses détracteurs autant qu’elle est portée aux nues par ses afficionados, il a eu le mérite, malgré ses déconvenues, d’échecs publics en difficultés de financement,de toujours croire au pouvoir de l’image et à son indéfectible amour du cinéma. Ses films forment un kaléidoscope assez fascinant où le réalisateur et l’homme se confondent sur l’écran dans un savant mélange dont lui seul a le secret. Car il y a une musique Lelouch (indépendamment de celle de son fidèle complice Francis Lai qui l’accompagne systématiquement), une musicalité dans ses dialogues, dans sa manière unique d’associer la musique aux images, ainsi que son goût immodéré pour des structures narratives qui cassent le rythme pour mieux le faire repartir (flash-back, jeu de miroir sur la temporalité…) quitte parfois à perdre ses spectateurs dans des univers trop foisonnants.

salaud on t'aime 1

Le cinéma de Claude Lelouch respire la vie par tous les pores de ses images, il est le reflet d’une réalité qui lui est propre et dans lequel il transpose à la fois ses fantasmes et ses obsessions. Si ces dernières années son cinéma a donné la sensation de bafouiller plus souvent qu’à son tour, celui qui conserve une aura prestigieuse auprès des acteurs toutes générations confondues, retrouve avec Salaud, on t’aime une veine qui lui a valu de gros succès (Attention bandits, Roman de gare...) en mêlant secrets de famille et récit policier. Si Lelouch est toujours maître dans l’art de filmer des paysages superbes, lui seul peut y coller une chanson de Moustaki qui colle pile poil aux images qui défilent sur l’écran et faire que cela fonctionne magnifiquement. Il a également conservé cette façon de filmer très près des visages, très près de ses acteurs et de ses actrices, avec un amour insatiable qui ne se dément toujours pas. Malheureusement au milieu de tout cela, il parsème son script de certains twists invraisemblables qui nuisent à la progression dramatique de son histoire. Ce n’est ni la première, ni la dernière fois qu’il use de ce type de stratagème et si cela s’avère agaçant pour les non initiés, les fans se délecteront des atouts positifs de ce 44ème long métrage.

SALAUD ON T'AIME 2

Car le cinéaste transpose sa vie à l’écran et le personnage de Johnny est comme un miroir qu’il se tend à lui -même, père absent et plus préoccupé à filmer le monde pour en tirer la substantifique moelle qu’à regarder ses enfants grandir. Œuvre testamentaire en forme de bilan, Salaud, on t’aime bénéficie du meilleur Lelouch pendant près de 1h30 avant de nous perdre dans un récit policier abracadabrantesque totalement improbable. C’est vraiment dommage parce que jusque là le film se tenait magnifiquement mis à part quelques figures lelouchiennes habituelles dont lui seul peut avoir l’idée (les prénoms des 4 filles , Eté, Automne, Printemps et Hiver, des ellipses temporelles qui désarçonnent…) Avec Salaud, on t’aime, Claude Lelouch tenait une chronique familiale chaleureuse qui permettait également de mettre à jour les dissensions familiales et d’ausculter le principe de culpabilité, ainsi que le pouvoir de l’amitié. En plus d’images somptueuses, le film peut aussi se targuer de moments d’émotion assez intenses qui montrent bien que le réalisateur n’a pas perdu sa capacité pour capter la vie en filigrane de ses fictions.

SALAUD ON T'AIME 3

Bien évidemment, au delà du talent du cinéaste et de sa générosité dans sa direction d’acteurs, il fallait un casting qui fonctionne à l’image pour que l’on marche dans cette histoire de famille. Et l’on est servi par des comédiens hors pair, de Johnny Hallyday, sans doute rarement aussi bien filmé et qui montre des failles et des fragilités magnifiques à Eddy Mitchell, chaleureux et qui transpire d’humanité, en passant par la splendide Sandrine Bonnaire, lumineuse et exquise. Ce trio central a tendance bien sûr a quelque peu éclipser le reste d’un casting multiple où l’on retrouve les trop rares Irène Jacob ou Valérie Kaprisky (affublée d’un accent ridicule malheureusement) et d’où émergent les délicieuses Pauline Lefevre, Sarah Kazemy ou Jenna Thiam. Lelouch s’il ne réussit pas son film dans les mêmes proportions que certains de ses immenses succès comme L’aventure c’est l’aventure où il dirigeait déjà Johnny, Itinéraire d’un enfant gâté ou Les uns et les autres par exemple, a encore la capacité de réussir des scènes magistrales, à l’instar du vol d’un aigle dans un paysage enneigé ou des deux potes rocker dont l’amitié déborde de l’écran et qui sont plus que touchants dans l’une des plus belles séquences du film, où ils fredonnent conjointement sur la musique de Rio Bravo. Comme souvent la caméra de Claude Lelouch, parvient à capter des moments d’une rare intensité et la vie entre et sort de l’écran et saisit l’essence de la vérité.

salaud on t'aime affiche miniTitre Original: SALAUD, ON T’AIME

Réalisé par: Claude Lelouch

Casting: Johnny Hallyday, Eddy Mitchell, Sandrine Bonnaire,

Rufus, Agnès Soral, Valérie Kaprisky…

Genre: Comédie Dramatique

Sortie le: 02 Avril 2014

Distribué par : Les Films 13/Paname Distribution

3 STARS BIEN BIEN

Publicités

1 réponse »

  1. je ne suis pas toujours convaincu par le cinéma de Lelouch même s’il a su parsemer ici et là sa filmo de grandes réussites marquantes. Pour ce film, hm… je verrai beaucoup beaucoooouuuup plus tard. Johnny, je ne peux pas le voir, donc… désolé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s