Critiques Cinéma

CASSE-TETE CHINOIS (Critique)

4 STARS EXCELLENT

CASSE TETE CHINOIS AFFICHE

Le tweet de sortie de projo:

tweet casse tête chinois

SYNOPSIS: On retrouve Xavier avec Wendy, Isabelle et Martine quinze ans après l’Auberge Espagnole et dix ans après les Poupées Russes. Tout paraissait si simple alors mais la vie de Xavier ne cessera de prendre des détours inattendus entre Paris et New-York. Il cherche son chemin dans ce joyeux bordel pour trouver sa place en tant qu’homme et aussi en tant que père. Et qui sait, peut-être est-ce justement la folie de New-York qui permettra à Xavier de résoudre, enfin, le véritable casse-tête chinois qu’est sa vie !

Après L’auberge Espagnole, premier film de ce qui allait devenir une trilogie et dans lequel il captait avec subtilité les soubresauts et les interstices entre l’adolescence et l’âge adulte, après Les poupées russes, où le jeune garçon entrait de plein pied dans sa vie d’homme et abordait la trentaine, la musette toujours remplie des interrogations qui le taraudaient, et au fil des désillusions qui émaillaient sa vie, Cédric Klapish nous remet sur la route de Xavier et de son univers bouillonnant.  Sans didactisme aucun, avec un regard bienveillant sur des personnages qu’il ne juge jamais et auxquels il prête une chaleur humaine de tous les instants, Cédric Klapisch réussit avec Casse-tête chinois un troisième film encore plus maîtrisé que ses deux précédents volets et nous offre au cœur d’un opus à la fois drôle et  ultra efficace, une vraie bouffée d’humour pur. Intelligemment écrit et  parvenant à filmer New-York très loin des clichés touristiques (ce que n’avait pu éviter un film comme Nous York par exemple), Klapisch, malgré les années, nous permet de retrouver Xavier, Martine, Isabelle, Wendy comme une bande de copains qu’on aurait perdu de vue de loin en loin, mais pour laquelle on continue d’éprouver une affection certaine.

CASSE TETE CHINOIS 1

C’est cette fois la quarantaine en bandoulière que Xavier nous revient. Aux prises avec les affres d’une existence qui au gré de ses voyages et de ses péripéties, s’est transformée en prise de tête constante pour faire concilier à la fois ses intérêts personnels et sa vie amoureuse avec les intérêts de ses enfants, dans une espèce de bilan à mi-parcours où les femmes de sa vie, tel un kaléidoscope, finissent par se mélanger les unes aux autres pour laisser place à l’évidence. Klapish parle avec sincérité de ce moment de la vie où l’on devient parent et où l’on commence enfin par renoncer à soi pour faire passer sa progéniture avant tout et où paradoxalement on finit enfin par se trouver. N’hésitant pas à aborder également des sujets concernants mais jamais sous le filtre grossissant et obscène de la télé-réalité (le divorce, l’éducation, la fidélité ou l’homoparentalité entre autres), Casse-tête chinois vient dans un joyeux bordel organisé mettre Xavier face à son évolution qu’il tente toujours en vain d’expliquer logiquement.

casse tete chinois 2

En guise de voyage, Klapish nous transporte cette fois-ci à New-York sur les traces de Xavier où ce dernier tente de se rapprocher de ses enfants. Cela donne au cinéaste l’occasion de non seulement filmer la Grosse Pomme avec une fluidité et une aisance naturelle mais aussi de laisser libre court à sa liberté d’expression favorite par l’intermédiaire de ses fantaisies de mise en scène. On retrouve son talent pour gérer le maelstrom de la voix off, des images arrêtées ou autres gimmicks qui ne sont jamais des affèteries de réalisation mais qui combinent avec cette jubilation que l’on prend à retrouver nos héros dans leurs nouvelles aventures qui, si ordinaires qu’elles soient, continuent de jouer à fond le phénomène d’identification et d’empathie qui fonctionne depuis la première minute de L’Auberge Espagnole.

CASSE TETE CHINOIS 3

C’est aussi comme les deux premiers volets, un vrai film d’acteurs, porté notamment par la générosité d’un Romain Duris toujours parfait lorsqu’il joue le type dépassé par les enjeux mais à nouveau terriblement touchant et drôle. Autour de lui gravite un trio qui compose ce qu’il convient d’appeler la femme parfaite: Audrey Tautou, Kelly Reilly et Cécile de France sont ces drôles de dames, charmantes et enivrantes qui nous séduisent par leur abattage, leur humour et leur pouvoir d’attraction. Klapish s’il ne renouvelle peut-être pas sa trilogie de fond en comble, a malgré tout écrit un scénario irrésistible, avec son quota de bons moment et de répliques d’emblée ultra-cultes et sa BO pêchue. On marche, le film file à vive allure sur l’autoroute du succès, et Casse-tête chinois nous embarque totalement. Délice d’écriture intelligente, fous rires en pagaille, Cédric Klapish continue son bonhomme de chemin dans le sillage de Xavier, sillage qui est un peu aussi le nôtre, le vôtre.

CASSE TETE CHINOIS AFFICHE

Titre Original : CASSE-TETE CHINOIS

Réalisé par: Cédric Klapish

Casting: Romain Duris, Audrey Tautou, Cécile de France,

Kelly Reilly, Dominique Besnehard, Zinedine Zoualem….

Genre: Comédie dramatique, Romance

Sortie le: 04 Décembre 2013

Distribué par : StudioCanal

4 STARS EXCELLENTEXCELLENT

______________________________________________________________________________

BI PACK AUBERGE POUPEES

A l’occasion de la sortie de Casse-tête chinois StudioCanal réédite dans un coffret les deux premiers volets en blu-ray. Regorgeant de bonus et proposant un DVD où figurent les neuf premières minutes de Casse-tête chinois, voici une mise en bouche idéale à prix modique avant de découvrir ce dernier opus.

4 STARS EXCELLENT

tweet l'auberge espagnole

4,5 STARS TOP NIVEAU

tweet les poupées russes

Publicités

3 réponses »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s