Critiques Cinéma

PLANES (Critique)

1 STARS TRES MAUVAIS

planes affiche

Le tweet de sortie de projo:

tweet planes

SYNOPSIS: Chaque jour, alors qu’il pulvérise des traitements agricoles sur les récoltes, le petit avion de ferme Dusty se prend à rêver qu’il pourrait voler en compétition au milieu des avions les plus rapides au monde. Seulement voilà, il n’a pas vraiment le gabarit d’un champion, et en plus, il est sujet au vertige ! Comme il n’est pas du genre à renoncer, Dusty fait appel à Skipper, un as de l’aéronavale, pour l’aider à se qualifier lors des éliminatoires du Grand Rallye du Tour du Ciel et ainsi défier sur son terrain Ripslinger, le redoutable tenant du titre. Et c’est au-dessus du monde de CARS, avec l’aide d’une hilarante flottille de casse-cou volants venus des quatre coins de la planète, que Dusty va déployer ses ailes pour relever, sous les yeux des spectateurs du monde entier, le plus grand défi de sa vie...

Vouloir plaire aux bambins et vendre des jouets en pagaille n’est pas une excuse pour bâcler les films d’animation de l’une des firmes les plus célèbres du monde. Si contrairement aux apparences, Planes n’est pas un film labellisé Disney/Pixar, mais DisneyToon Studios, il n’en reste pas moins un film dérivé de l’univers de Cars et pour preuve, il fut initié par John Lasseter que l’on retrouve au poste de producteur, et il est un spin-off direct du film avec les voitures, l’action se déroulant au dessus du monde de Cars. Si l’idée de décliner la franchise à d’autres types de véhicules peut se comprendre d’un point de vue mercantile, artistiquement, après un Cars 2 plutôt loupé, cela se discute. Destiné dans un premier temps aux étagères de DTV, le studio a pris la décision de le sortir en salles, ne voulant sans doute pas se priver des centaines de millions de dollars que l’affaire semblait pouvoir rapporter sans avoir à se creuser un minimum la cervelle. Au vu du résultat final, il est clair qu’un DTV aurait largement suffit, tant Planes est un ratage sur toute la ligne, long et plat, pas drôle, à l’animation vieillotte et au scénario déjà vu et sans aucune tension dramatique, bref, un voyage en classe éco alors que l’on nous promettait la première.

PLANES 2 Et pourtant le fait que le studio responsable de tous les numéros 2 de Disney et de quelques productions clairement destinées aux enfants comme les films autour de la fée Clochette aurait dû nous mettre la puce à l’oreille que Planes sentait le réchauffé à plein nez. Et là c’est peu de le dire, tant la paresse à tous les niveaux émerge clairement devant le produit fini. Car voilà, où entre autres le bât blesse, Planes est un produit avant tout, plus qu’un film conçu pour faire rêver. Avec son scénario qui se contente uniquement de calquer celui de Cars et sa cruelle absence d’inventivité, voici un film qui non content de ne pas parler aux adultes, en oublie même de s’adresser aux enfants. En résulte que sur l’écran rien ne semble vraiment aérien ce qui est un comble et que les figures acrobatiques ne sont même pas spectaculaires, d’où un ennui sans fin.

planes 1

Si l’on s’arrêtait à ces premiers constats déjà navrants, ce serait suffisant pour une énorme déception, mais le film dévisse sans s’arrêter du début à la fin. L’humour, qui est tout de même une constante dans ce type de production est ici d’une lourdeur sans équivalent et quelques jeux de mots que ne renieraient pas des humoristes de pacotille font pâle figure et ne reçoivent que des sourires gênés. Tout ceci sans parler d’une pseudo morale assez pauvre et d’un machisme appuyé, bref Planes est un film daté et raté à quasiment tous les niveaux de lecture.

PLANES 3

Sans vouloir présager du succès ou non du film, une suite était d’ores et déjà prévue malgré des résultats au box-office relativement mitigés, ce qui promet aux rayon des magasins de jouets d’être remplis pendant encore de longs mois. Même avec son budget modeste de 50 millions de dollars, on ne parvient pas à excuser ce qui ressemble à un travail bâclé. Doté d’une progression dramatique proche de zéro, chaque étape en devient tellement prévisible que c’en est affligeant de médiocrité, suffisamment en tout cas pour que cette course de soi-disant bolides aériens finisse par s’apparenter à une ballade en rase-motte, avant que le tout ne s’écrase dans un océan de vacuité. Il n’y a plus qu’à attendre Crash 2 sur la terre ferme!

planes affiche mini

Titre Original : PLANES

Réalisé par: Klay Hall

Casting: Dane Cook, Julia Louis-Dreyfus, Stacy Keach (VO)

Fred Testot, Leila Bekhti, Melissa Theuriau (VF)…

Genre: Animation

Sortie le: 09 Octobre 2013

Distribué par : The Walt Disney Company France

1 STARS TRES MAUVAISTrès mauvais

2 réponses »

  1. je me retrouve entièrement dans ta critique sur Planes (et dire qu’ils projettent d’en faire une suite qui s’appellera Planes 2…) ! bien qu’étant un fan de tout ce qui touche de près à Disney, je trouve que ces dernières les films du genre Rebelle ou La princesse et la grenouille m’ont laissé indifférent. Je reste cependant très attaché aux classiques qui font partie de mon enfance (Le roi lion, Blanche neige, Peter Pan…)
    http://tresorsdisney.blogspot.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s