Critiques Cinéma

MÖBIUS (Critique)

3 STARS BIEN

Mise en page 1

Le tweet de sortie de projo

tweet mobius

SYNOPSIS: Grégory Lioubov, un officier des services secrets russes est envoyé à Monaco afin de surveiller les agissements d’un puissant homme d’affaires. Dans le cadre de cette mission, son équipe recrute Alice, une surdouée de la finance. Soupçonnant sa trahison, Grégory va rompre la règle d’or et entrer en contact avec Alice, son agent infiltré. Naît entre eux une passion impossible qui va inexorablement précipiter leur chute.

Lorsqu’il a déboulé dans le cinéma français en 1989 avec Un monde sans pitié, Eric Rochant s’est vite vu promis un destin brillant, digne des plus grands noms. Destin qui ne connut pas de réelles anicroches jusqu’à son troisième et meilleur film, Les patriotes, énorme film d’espionnage, cher et ambitieux qui ne connut pas le destin qui aurait fait de Rochant un cinéaste incontestable. Et incontesté. Après s’être égaré dans des projets indignes de son talent où à tout le moins des films anecdotiques où ses qualités ne s’exprimaient que sporadiquement, le cinéaste s’est refait une virginité à la télévision avec les saisons 2 et 3 de la série Mafiosa et le voici enfin de retour sur une grosse production, avec un casting glamour en diable et un sujet extrêmement attirant.

MOBIUS 1

Möbius, s’il n’est pas le grand film attendu -et si Eric Rochant peine trop à donner à son film une véritable identité, à hésiter entre le film d’amour et le film d’espionnage-, recèle malgré tout suffisamment de bonnes choses pour passer un excellent moment. Tout le début est notamment très réussi, permettant la mise en place d’une intrigue alambiquée mais passionnante et posant les bases d’un grand film d’espionnage, avec enquête, manipulation, planque, surveillance et tout le toutim. Puis, au fil de la narration, la relation amoureuse se noue entre les deux protagonistes principaux, l’occasion pour le réalisateur de signer notamment une scène d’amour à la sensualité incroyable, malgré un côté irréaliste qui a tendance à légèrement agacer.

MOBIUS 2

Et pourtant, malgré cet agacement que l’on sent poindre, Rochant parvient par la fluidité de sa mise en scène et par l’élégance de ses mouvements de caméra à donner à ses images une grâce et une classe peu communes. Certes le but premier de Möbius était de raconter une histoire d’amour avec pour toile de fond un univers d’espionnage, mais la partie policière est parfois un brin tiré par les cheveux pour conserver une cohérence et un intérêt croissants. On se perd entre circonvolutions et explications tarabiscotées dont on finit par se moquer un peu. Et malheureusement ça ne favorise pas l’empathie envers des personnages pas foncièrement sympathiques au premier abord.

MOBIUS 3

Malgré tout, on parvient à conserver notre intérêt pour le récit qui se déroule sous nos yeux et ce au-delà des incohérences de scénario ou des complications inhérentes à celui-ci, et par le truchement de comédiens très à leur aise et qui insufflent leur sincérité et leur pouvoir de séduction à leurs personnages. Aussi Jean Dujardin retrouve t-il la parole après The artist, dans un rôle froid et distant mais qu’il sert à merveille par sa prestance. Face à lui, Cécile De France, délicate et sensible, dévoile une nouvelle parcelle de son talent, où la sensualité prend une part prépondérante. Si Tim Roth fait le job, au rayon des seconds rôles, Emilie Dequenne est très convaincante en adjointe obéissante. Möbius, sans être le retour tonitruant de Eric Rochant, a quelques beaux atouts dans sa manche pour être à la fois le brouillon et la première marche du renouveau d’un metteur en scène, dont on espère qu’il empruntera désormais des chemins moins sinueux.

MOBIUS AFFICHE MINITitre Original : Möbius

Réalisé par: Eric Rochant

Casting: Jean Dujardin, Cécile De France, Tim Roth,

Emilie Dequenne, John Lynch, Dean Constantin…

Genre: Espionnage, Thriller

Sortie le: 27 Février 2013

Distribué par : EuropaCorp Distribution

3 STARS BIENBien

3 réponses »

  1. il ne faut pas se voiler la face, c’est moyennement réussi, mais au moins ça à le mérite d’essayer, j’ai ris en voyant cécile jouir, c’est hilarant.
    mistergoodmovies.net

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s