Sorties Vidéo

LES REVOLTES DE L’ILE DU DIABLE (Critique Blu-Ray) ***

Disponible en DVD et Blu-Ray chez Filmedia depuis le 24 Octobre dernier, Les révoltés de l’île du diable, réalisé par Marius Holst est un film norvégien tiré d’une histoire vraie, un film dur, âpre noir et glaçant à souhait dont le contexte est une maison de redressement au début du 20ème siècle en plein hiver norvégien. Un film pétri d’humanité dans un univers vicié qui explore les tréfonds de l’âme humaine.

SYNOPSIS: Hiver norvégien, début du 20ème siècle. Dans la maison de redressement de Bastoy, un nouveau détenu pousse les autres à se révolter contre une direction autoritaire et brutale. Une violente émeute commence alors mais jusqu’où sont-ils prêts à aller ?

LE FILM :

Sans jamais appuyer son propos de manière trop didactique, mais en faisant au contraire preuve de retenue et de subtilité, Marius Holst propose un film sur un sujet déjà maintes fois traités, mais il parvient à transcender son propos par la situation géographique de cette maison de redressement, sorte d’Alcatraz pour délinquants, où les pires sévices et brimades leur sont imposés. Un univers dans lequel ces jeunes garçons sont déshumanisés jusqu’à ne plus être appelés que par des matricules. Forcément et immédiatement l’empathie envers eux est totale même si l’on n’oublie pas qu’ils sont aussi des coupables et pas seulement des victimes. Sur un canevas des plus classiques du film de prison, Les révoltés de l’île du diable ne révolutionne pas par son scénario, mais formellement le film sort des sentiers battus, bien aidé par une superbe photographie dans des teintes grises et bleutées qui accentuent ce sentiment d’oppression et d’enfermement qui ne nous quitte pas même lors des scènes en extérieur où l’on voit les jeunes souffrir en effectuant leurs travaux d’intérêt général. La tension mise en place, monte petit à petit jusqu’à ce que l’étau se resserre au cours d’un dernier tiers où éclate la sauvagerie et la violence qui couvait et que Marius Holst s’ingénie à instiller progressivement. Porté par des comédiens qui investissent leurs rôles avec force et magnétisme, la force du film réside également dans les sévices qui restent le plus souvent suggérés pour faire la place à la psychologie des personnages et à l’impact émotionnel , notamment en se servant de l’écriture pour gagner un semblant de liberté, dont ils sont privés. Au final, un film tranchant comme une lame, dont l’esthétique glacée sert un propos à la dureté implacable, mais une expérience forte dont on ne ressort pas indemne.

LE BLU-RAY :

Très jolie copie qui rend grâce à la photographie superbe. Une copie au format  2.35 -16/9 ET 25VS et un son puissant au format DTS HD Master Audio 5.1.

LES SUPPLEMENTS :

Peu de suppléments dans cette édition, mais le seul présent est un voyage fascinant dans la véritable institution de Bastoy. Bastoy Boys plonge pendant 48 minutes dans la véritable histoire de cet établissement.

Bande annonce :

LES REVOLTES DE L’ILE DU DIABLE est disponible en DVD et Blu-Ray depuis le 24 octobre 2012 chez Filmedia

Publicités

1 réponse »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s