Critiques Cinéma

En quelques mots mon avis sur Black Swan de Darren Aronofsky (2010) **

Je viens de voir Black Swan de Darren Aronofsky, qui avait triomphé dans les salles l’année dernière et qui avait été couronné de nombreux prix dont l’oscar de la meilleure actrice pour Natalie Portman. Racontant les rivalités dans la troupe du New-York City Ballet, où Nina (Natalie Portman) est prête à tout pour obtenir le rôle principal du Lac des Cygnes alors qu’elle doit faire face à l’ambitieuse Lily (Mila Kunis) et où elle se retrouve sous la coupe de Thomas (Vincent Cassel) qui dirige cette communauté, Black Swan est véritablement un film étrange qui peut soit fasciner, soit rebuter. Dans mon cas, il m’a mis relativement mal à l’aise, j’ai eu du mal à entrer dans l’histoire et à m’intéresser au destin des personnages avec la même passion qu’ils mettent dans leurs actes. Je suis resté relativement insensible aux émotions qui étaient censées m’emporter et il ne me reste au final que ce sentiment désagréable de malaise, qui ne m’a pas quitté du début à la fin. C’est sans doute voulu en partie, mais à mon sens, ça n’en fait pas une expérience qui m’a bouleversé. Et pourtant Natalie Portman est prodigieuse, la musique et les scènes de danse splendides, tous les comédiens sont investis et inspirés et même la mise en scène est brillante. Mais il m’a manqué l’essentiel, des personnages pour lesquels éprouver de l’empathie et une histoire qui m’aurait émue. Car au delà de la paranoïa et de la tension dramatique qui montent crescendo, il reste ce mal être qui prend le pas sur l’émotion brute.

Publicités

6 réponses »

  1. Sur certain points je suis d’accord avec toi. Se film met mal à l’aise, mais je pense que c’est la volonté d’Aronofsky… Je l’ai vu au ciné et visuellement ça poutre! ^^ Mais le côté malsain dérange, comme dans « Requiem for a dream »… Il aime provoquer!

  2. Pour ma part, j’aime beaucoup ce film. Ce qui m’a mis moi aussi mal à l’aise, est le travail qui est réalisé sur le son et sur les corps. Chaque blessure ou étirement de Natalie Portman m’a fait grimacer et j’ai vraiment eu l’impression de vivre sa métamorphose, de la ressentir. Le final, certes attendu, est glaçant, avec une musique incroyable. Un film qui m’a marqué et que j’ai revu avec plaisir en Blu-Ray, mais tu te souviens que j’ai le Blu-Ray je pense 😉

    • 😉 oui oui je m’en rappelle parfaitement.
      J’ai grimacé moi aussi mais j’ai ressenti des choses désagréables devant ce film qui m’ont oppressées en fait!

  3. Ce sentiment de mal-être que tu ressens est justement l’un des axes primordiaux de l’oeuvre et surtout c’est la patte de Darren Aronofsky qui a toujours été dérangeante. Mais ne trouves tu pas merveilleux cet aspect de mal être en contradiction avec la justesse du jeu l’intensité de l’atmosphère et le talent des acteurs ? La magie a opérée chez moi et il restera LE CHEF D’OEUVRE de son année de celle en cours et probablement de plusieurs à venir 😉

    • Je respecte tout à fait ton ressenti, seulement non moi je n’ai pas trouvé ça merveilleux, la gêne que j’ai ressentie m’a empêchée de savourer, même s’il est sur que c’est très au dessus en terme de mise en scène et d’interprétation que bien des productions: Merci pour ton commentaire:)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s