Critiques Cinéma

THE REPLACEMENT (Critique)

SYNOPSIS: Été 1982, dans l’Espagne post-franquiste et l’agitation de la Coupe du monde de football. Andrès, jeune flic endurci des quartiers difficiles de Madrid, est affecté à Dénia, village côtier de la Costa Blanca, dans l’espoir d’y trouver une vie meilleure. Mais une fois sur place, il s’aperçoit très vite que la douceur de ce lieu idyllique n’est qu’un leurre. Investiguant sur la mort suspecte de l’inspecteur qu’il a remplacé, Andrès, avec l’aide de son coéquipier désabusé surnommé « Columbo », va s’intéresser de près aux agissements d’un groupe d’anciens nazis qui vivent une retraite dorée… 
Le timing de sortie de The Replacement est très intéressant. Alors que la politique nationale actuelle rappelle étrangement la politique allemande à l’aune du troisième Reich, The Replacement est un polar espagnol avec en toile de fond d’anciens nazis. Tirée d’une histoire vraie, l’enquête se déroule au début des années 80 alors que l’Espagne se remet du franquisme et narre l’histoire d’Andrès, jeune policier qui se retrouve affecté dans un village côtier, afin de remplacer un de ses collègues décédé. Alors qu’on lui promet un lieu de travail idyllique, bien loin des rues agitées de Madrid qu’il a connu auparavant, Andrès découvrira que derrière ce cadre de travail et les raisons de sa mutation se cachent une réalité plus sombre que prétendue.

 



Si le pitch peut faire penser à Hot Fuzz d’Edgar Wright, le ton en est plus qu’éloigné. En se focalisant sur une enquête, racontée à travers les yeux d’une narratrice narrant les investigations au travers d’un flash-back, le film délaisse tout l’aspect humoristique. La construction de l’enquête et les différentes révélations sont parfaitement bien amenées et découlent au fur et à mesure du film, épargnant l’aspect “whodunnit » de polar à la Agatha Christie, nous permettant ainsi de régulièrement rattacher les différents éléments ensemble, sans trop nous submerger d’informations. Un puzzle bien construit, qui ne s’éparpille jamais et qui n’occulte aucun élément raconté. Au niveau du casting, Ricardo Gomez est juste dans le rôle de ce policier qui semble impassible, pour cacher sa véritable tendresse, une tendresse qui dessine notamment sa relation avec l’autre policier, surnommé Columbo et incarné par Pere Ponce, qui devient particulièrement attachant au fil du film, lorsque l’on connaît et comprend ce qui le motive à rester dans les forces de l’ordre, face à des collègues qui le dénigrent et partagent d’autres valeurs.



Au niveau de la réalisation, force est de reconnaître que l’ensemble est assez inégal. Si certaines scènes parviennent à créer une tension croissante, à l’instar du repas chez les allemands, d’autres moments sont d’une incroyable mollesse, à l’instar de cette course-poursuite dont le rythme et le montage annihilent toute la tension qui a été mise en place lors de la scène précédente. Ce problème de dynamisme s’avère être parmi les plus grands défauts du film, qui empêchent au long-métrage de s’imposer comme un véritable polar espagnol prenant, quand bien même la narration est fluide et propose des scènes qui découlent naturellement. On peut cependant tempérer la fluidité de la narration avec la prévisibilité de l’ensemble des péripéties, qui ne parviennent que trop rarement à nous surprendre, qu’il s’agisse de la manière d’amorcer le film et la conclusion affiliée, que dans le développement de certaines relations entre les personnages. Par certains aspects, The Replacement s’avère donc être un polar espagnol décevant. Tiraillé entre son histoire très intéressante, son casting juste, son rythme bancal et le manque de surprise, le long-métrage permet malgré tout de passer un bon moment en soirée, sans pour autant marquer le spectateur.

Titre Original: EL SUSTITUTO
 

Réalisé par: Óscar Aibar

Casting : Ricardo Gómez, Vicky Luengo, Pere Ponce…

Genre:  Policier, Thriller, Action

Date de sortie : 10 février 2022 en VOD & Achat Digital

Distribué par: Wild Side

BIEN

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s