ENTRETIENS

Entretien avec Swann Arlaud :  » On garde la notion de responsabilité dans ce genre de films… »

A l’occasion de la sortie en DVD depuis le 17 juillet d’Exfiltrés réalisé par Emmanuel Hamon avec Swann Arlaud, Finnegann Oldfield, Jisca Kalvanda et Charles Berling, nous avons rencontré Swann Arlaud. L’acteur césarisé pour Petit Paysan, qui sera à l’affiche le 14 août de Perdrix, revient sur la genèse du projet Exfiltrés et sur son rôle. Entretien express.

SWANN ARLAUD 1 CLIFF AND CO

Crédit Photo : Fred Teper

Quelle est la genèse du film ?

Un jour quelqu’un a raconté l’histoire dont traite le film au producteur et comme tout bon producteur de cinéma, il a eu envie de la mettre en images. A partir de là, il a rassemblé un scénariste, un réalisateur, Emmanuel Hamon, issu du genre documentaire, et qui connaît bien ces sujets là car il a traité de jeunesse et d’engagement dans ses précédents films.

Le dénouement passe presque au second plan dans le film, au vu de la manière dont il est traité, partages-tu aussi ce sentiment ?

Oui car au fond, ce n’est pas le sujet. On n’est pas dans un mélo, même si on est tenus en haleine par l‘intrigue du film. En réalité, le vrai sujet c’est bien l’engagement d’une jeunesse vu par des prismes très différents : une jeune femme qui ne trouve pas sa place en France, et dans un couple qui bat de l’aile. Cette même femme qui part en Syrie dans une forme d’utopie naïve. On y rencontre également un jeune Français qui travaille dans l’humanitaire à la frontière turquo-syrienne, et un jeune Syrien activiste qui a participé à la révolution de son pays et perdu sa famille à cause de Daesh. C’est vraiment LE sujet du film. Le prétexte de base étant le retour de cette femme avec son enfant. Cette résolution est mise en place par deux très jeunes gens : en effet, tous les pouvoirs publics et les services secrets ne se seraient pas engagés dans cette mission. On le voit dans le film. Le retour n’est rendu possible que par l’engagement de ces jeunes protagonistes qui ont un culot, une volonté et une débrouillardise incroyables. A eux seuls, ils inventent une nouvelle manière de lutter qui intègrent totalement les nouveaux moyens de communication : les vidéos, les réseaux sociaux etc etc.

D’ailleurs, au début du film, le personnage interprété par Finnegan Oldfield est en train de taper sur son ordinateur en voiture et sa collègue, plus âgée lui demande comment il peut ne pas être malade en ajoutant « Mais cette génération, vous avez muté ! » Plus sérieusement, peux-tu me parler de la manière dont tu t’es approprié le rôle de Sylvain sachant qu’il s’agit d’une histoire vraie ?

Je ne l’ai pas rencontré avant car dans Exfiltrés, comme dans tout film de fiction qui part d’une réalité, le but est de s’approprier les choses et de les faire siennes. Ce qu’il y avait de compliqué dans ce film, c’est la passivité du personnage : cet homme ne peut rien faire et moi aussi j’ai tenté de me construire un combat intérieur. Cette lutte au fond, on va la chercher en soi ou en théorie mais en aucun cas on ne va la chercher chez des gens qui existent. L’engagement est le même. Mais on est dans un genre très différent du biopic dans les deux films car dans ce genre si particulier, on est tenu de ressembler à celui qu’on incarne. Bien sûr, si on joue Gainsbourg, on doit être fidèle à ce qu’il est point par point car le public va physiquement le reconnaître, ici ce n’est pas le cas du tout. Enfin, on garde tout de même la notion de responsabilité dans ce genre de films même si elle a été plus forte quant à mon personnage dans Grâce à Dieu

Propos recueillis par Lucie De Azevedo Felix

Exfiltrés – En DVD depuis le 17 juillet – Metropolitan FilmExport

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s