Actus

CÉSAR 2019 – Découvrez le palmarès complet de la 44 ème cérémonie des César (Actus)

La 44ème cérémonie des César s’est déroulée ce vendredi soir à la Salle Pleyel. Shéhérazade, Les Chatouilles, Jusqu’à la garde, Les Frères Sisters et Guy se sont partagés les récompenses les plus prestigieuses.

Si Kad Merad n’a pas démérité comme maître de cérémonie de la 44ème cérémonie des César signant une entrée musicale rythmée et amusante sous les traits de Freddie Mercury mâtiné de Rami Malek, toute la soirée ne fut pas une réussite flamboyante, les séquences réussies succédant à des sketches assez gênants, le tout donnant une soirée déséquilibrée. Ce n’est pas l’ambiance de la salle qui aura réchauffé les cœurs, l’assistance étant comme à son habitude relativement froide ou riant à contretemps. Mais bon gré, mal gré, la soirée s’est écoulée avec ses longueurs récurrentes et ses moments de grâce suspendus, ses gags ratés et ses blagues réjouissantes, ses récompenses ultra méritées et ses injustices (relatives). Si le César d’honneur remis à Robert Redford semblait une évidence, rien dans ce moment ne fut réellement intense, ni marquant, si ce n’est la longue ovation reçue par l’invité d’honneur. La longue séquence gênante de remise du César du Public est symptomatique de la difficulté de la cérémonie à trouver le bon tempo et à revêtir une fluidité qui ferait passer ces fautes de goût pour de banales erreurs de parcours. Au rayon des récompenses on déplorera l’échec cinglant de Pupille qui n’a remporté aucune des récompenses parmi les 7 catégories dans lesquelles le film concourait ainsi que le seul César reçu pour Le Grand Bain (Meilleur Acteur dans un second rôle pour Philippe Katherine). Camouflet également pour l’excellent En Liberté de Pierre Salvadori qui repart bredouille. On est aussi très déçu pour Vincent Lacoste dont l’année magistrale aurait mérité d’être couronnée mais Alex Lutz n’a absolument pas démérité avec Guy, dans lequel il est remarquable. Les récompenses les plus importantes se sont partagées entre Shéhérazade (3), Les Frères Sisters (4), Jusqu’à La Garde (4), Les Chatouilles et Guy (2)

Ci-dessous le palmarès détaillé:

Meilleur film

« LA DOULEUR » produit par LAETITIA GONZALEZ, YAËL FOGIEL, DAVID GAUQUIÉ, JULIEN DERIS, ETIENNE MALLET, réalisé par EMMANUEL FINKIEL

« EN LIBERTÉ ! » produit par PHILIPPE MARTIN, DAVID THION, réalisé par PIERRE SALVADORI

« LES FRÈRES SISTERS » produit par PASCAL CAUCHETEUX, GRÉGOIRE SORLAT, MICHEL MERKT, réalisé par JACQUES AUDIARD

« LE GRAND BAIN » produit par ALAIN ATTAL, HUGO SÉLIGNAC, réalisé par GILLES LELLOUCHE

« GUY » produit par OURY MILSHTEIN, réalisé par ALEX LUTZ

« JUSQU’À LA GARDE » produit par ALEXANDRE GAVRAS, réalisé par XAVIER LEGRAND

« PUPILLE » produit par ALAIN ATTAL, HUGO SÉLIGNAC, VINCENT MAZEL, réalisé par JEANNE HERRY

Meilleure réalisation

EMMANUEL FINKIEL pour « LA DOULEUR »

PIERRE SALVADORI pour « EN LIBERTÉ ! »

JACQUES AUDIARD pour « LES FRÈRES SISTERS »

GILLES LELLOUCHE pour « LE GRAND BAIN »

ALEX LUTZ pour « GUY »

XAVIER LEGRAND pour « JUSQU’À LA GARDE »

JEANNE HERRY pour « PUPILLE »

Meilleur acteur

EDOUARD BAER dans « MADEMOISELLE DE JONCQUIÈRES »

ROMAIN DURIS dans « NOS BATAILLES »

VINCENT LACOSTE dans « AMANDA »

GILLES LELLOUCHE dans « PUPILLE »

ALEX LUTZ dans « GUY »

PIO MARMAÏ dans « EN LIBERTÉ ! »

DENIS MÉNOCHET dans « JUSQU’À LA GARDE »

Meilleure actrice

ÉLODIE BOUCHEZ dans « PUPILLE »

CÉCILE DE FRANCE dans « MADEMOISELLE DE JONCQUIÈRES »

LÉA DRUCKER dans « JUSQU’À LA GARDE »

VIRGINIE EFIRA dans « UN AMOUR IMPOSSIBLE »

ADÈLE HAENEL dans « EN LIBERTÉ ! »

SANDRINE KIBERLAIN dans « PUPILLE »

MÉLANIE THIERRY dans « LA DOULEUR »

Meilleur acteur dans un second rôle

JEAN-HUGUES ANGLADE dans « LE GRAND BAIN »

DAMIEN BONNARD dans « EN LIBERTÉ ! »

CLOVIS CORNILLAC dans « LES CHATOUILLES »

PHILIPPE KATERINE dans « LE GRAND BAIN »

DENIS PODALYDÈS dans « PLAIRE, AIMER ET COURIR VITE »

Meilleure actrice dans un second rôle

ISABELLE ADJANI dans « LE MONDE EST À TOI »

LEÏLA BEKHTI dans « LE GRAND BAIN »

VIRGINIE EFIRA dans « LE GRAND BAIN »

AUDREY TAUTOU dans « EN LIBERTÉ ! »

KARIN VIARD dans « LES CHATOUILLES »

Meilleur espoir masculin

ANTHONY BAJON dans « LA PRIÈRE »

THOMAS GIORIA dans « JUSQU’À LA GARDE »

WILLIAM LEBGHIL dans « PREMIÈRE ANNÉE »

KARIM LEKLOU dans « LE MONDE EST À TOI »

DYLAN ROBERT dans « SHÉHÉRAZADE »

Meilleur espoir féminin

OPHÉLIE BAU dans « MEKTOUB, MY LOVE : CANTO UNO »

GALATEA BELLUGI dans « L’APPARITION »

JEHNNY BETH dans « UN AMOUR IMPOSSIBLE »

LILY-ROSE DEPP dans « L’HOMME FIDÈLE »

KENZA FORTAS dans « SHÉHÉRAZADE »

Meilleur scénario original

PIERRE SALVADORI, BENOÎT GRAFFIN, BENJAMIN CHARBIT pour « EN LIBERTÉ ! »

GILLES LELLOUCHE, AHMED HAMIDI, JULIEN LAMBROSCHINI pour « LE GRAND BAIN »

ALEX LUTZ, ANAÏS DEBAN, THIBAULT SEGOUIN pour « GUY »

XAVIER LEGRAND pour « JUSQU’À LA GARDE »

JEANNE HERRY pour « PUPILLE »

Meilleure adaptation

ANDRÉA BESCOND, ERIC MÉTAYER pour « LES CHATOUILLES »

EMMANUEL FINKIEL pour « LA DOULEUR »

JACQUES AUDIARD, THOMAS BIDEGAIN pour « LES FRÈRES SISTERS »

EMMANUEL MOURET pour « MADEMOISELLE DE JONCQUIÈRES »

CATHERINE CORSINI, LAURETTE POLMANSS pour « UN AMOUR IMPOSSIBLE »

Meilleurs décors

PASCAL LE GUELLEC pour « LA DOULEUR »

EMILE GHIGO pour « L’EMPEREUR DE PARIS »

MICHEL BARTHÉLÉMY pour « LES FRÈRES SISTERS »

DAVID FAIVRE pour « MADEMOISELLE DE JONCQUIÈRES »

THIERRY FRANÇOIS pour « UN PEUPLE ET SON ROI »

Meilleurs costumes

ANAÏS ROMAND, SERGIO BALLO pour « LA DOULEUR »

PIERRE-YVES GAYRAUD pour « L’EMPEREUR DE PARIS »

MILÉNA CANONERO pour « LES FRÈRES SISTERS »

PIERRE-JEAN LARROQUE pour « MADEMOISELLE DE JONCQUIÈRES »

ANAÏS ROMAND pour « UN PEUPLE ET SON ROI »

Meilleure photographie

ALEXIS KAVYRCHINE pour « LA DOULEUR »

BENOÎT DEBIE pour « LES FRÈRES SISTERS »

LAURENT TANGY pour « LE GRAND BAIN »

NATHALIE DURAND pour « JUSQU’À LA GARDE »

LAURENT DESMET pour « MADEMOISELLE DE JONCQUIÈRES »

Meilleur montage

VALÉRIE DESEINE pour « LES CHATOUILLES »

ISABELLE DEVINCK pour « EN LIBERTÉ ! »

JULIETTE WELFLING pour « LES FRÈRES SISTERS »

SIMON JACQUET pour « LE GRAND BAIN »

YORGOS LAMPRINOS pour « JUSQU’À LA GARDE »

Meilleur son

ANTOINE-BASILE MERCIER, DAVID VRANKEN, ALINE GAVROY pour « LA DOULEUR »

BRIGITTE TAILLANDIER, VALÉRIE DE LOOF, CYRIL HOLTZ pour « LES FRÈRES SISTERS »

CÉDRIC DELOCHE, GWENNOLÉ LE BORGNE, MARC DOISNE pour « LE GRAND BAIN »

YVES-MARIE OMNÈS, ANTOINE BAUDOUIN, STÉPHANE THIÉBAUT pour « GUY »

JULIEN SICART, JULIEN ROIG, VINCENT VERDOUX pour « JUSQU’À LA GARDE »

Meilleure musique originale

ANTON SANKO pour « AMANDA »

CAMILLE BAZBAZ pour « EN LIBERTÉ ! »

ALEXANDRE DESPLAT pour « LES FRÈRES SISTERS »

VINCENT BLANCHARD, ROMAIN GREFFE pour « GUY »

PASCAL SANGLA pour « PUPILLE »

GRÉGOIRE HETZEL pour « UN AMOUR IMPOSSIBLE »

Meilleur premier film

« L’AMOUR FLOU » réalisé par ROMANE BOHRINGER, PHILIPPE REBBOT, produit par SOPHIE RÉVIL, DENIS CAROT

« LES CHATOUILLES » réalisé par ANDRÉA BESCOND, ERIC MÉTAYER, produit par FRANÇOIS KRAUS, DENIS PINEAU-VALENCIENNE

« JUSQU’À LA GARDE » réalisé par XAVIER LEGRAND, produit par ALEXANDRE GAVRAS

« SAUVAGE » réalisé par CAMILLE VIDAL-NAQUET, produit par EMMANUEL GIRAUD, MARIE SONNE-JENSEN

« SHÉHÉRAZADE » réalisé par JEAN-BERNARD MARLIN, produit par GRÉGOIRE DEB

Meilleur film d’animation

Pour le court métrage

« AU COEUR DES OMBRES » réalisé par ALICE GUIMARÃES, MÓNICA SANTOS, produit par JEAN-FRANÇOIS LE CORRE

« LA MORT, PÈRE ET FILS » réalisé par DENIS WALGENWITZ, WINSHLUSS, produit par MARC JOUSSET, PERRINE CAPRON

« RAYMONDE OU L’ÉVASION VERTICALE » réalisé par SARAH VAN DEN BOOM, produit par RICHARD VAN DEN BOOM, JEAN-FRANÇOIS BIGOT

« VILAINE FILLE » réalisé par AYCE KARTAL, produit par DAMIEN MEGHERBI, JUSTIN PECHBERTY

Pour le long métrage

« ASTÉRIX – LE SECRET DE LA POTION MAGIQUE » réalisé par ALEXANDRE ASTIER, LOUIS CLICHY, produit par PHILIPPE BONY

« DILILI À PARIS » réalisé par MICHEL OCELOT, produit par CHRISTOPHE ROSSIGNON, PHILIP BOËFFARD

« PACHAMAMA » réalisé par JUAN ANTIN, produit par DIDIER BRUNNER, DAMIEN BRUNNER, OLIVIER DE BANNES

Meilleur film documentaire

AMERICA » réalisé par CLAUS DREXEL, produit par LAURENT LAVOLÉ « DE CHAQUE INSTANT » réalisé par NICOLAS PHILIBERT, produit par DENIS FREYD

« LE GRAND BAL » réalisé par LAETITIA CARTON, produit par JEAN-MARIE GIGON

« NI JUGE, NI SOUMISE » réalisé par JEAN LIBON, YVES HINANT, produit par BERTRAND FAIVRE

« LE PROCÈS CONTRE MANDELA ET LES AUTRES » réalisé par NICOLAS CHAMPEAUX, GILLES PORTE, produit par WILLIAM JÉHANNIN, RAPHAËLLE DELAUCHE, JULIE GAYET, NADIA TURINCEV

Meilleur film étranger

« 3 BILLBOARDS, LES PANNEAUX DE LA VENGEANCE » réalisé par MARTIN MCDONAGH

« CAPHARNAÜM » réalisé par NADINE LABAKI

« COLD WAR » réalisé par PAWEL PAWLIKOWSKI

« GIRL » réalisé par LUKAS DHONT

« HANNAH » réalisé par ANDREA PALLAORO

« NOS BATAILLES » réalisé par GUILLAUME SENEZ

« UNE AFFAIRE DE FAMILLE » réalisé par HIROKAZU KORE-EDA

Meilleur court métrage

« BRAGUINO » réalisé par CLÉMENT COGITORE, produit par CÉDRIC BONIN, PASCALINE GEOFFROY

« LES INDES GALANTES » réalisé par CLÉMENT COGITORE, produit par PHILIPPE MARTIN

« KAPITALISTIS » réalisé par PABLO MUÑOZ GOMEZ, produit par OLIVIER BERLEMONT, EMILIE DUBOIS

« LAISSEZ-MOI DANSER » réalisé par VALÉRIE LEROY, produit par FABRICE PRÉEL-CLÉACH, EMMANUELLE LATOURRETTE

« LES PETITES MAINS » réalisé par RÉMI ALLIER, produit par PAULINE SEIGLAND

César du Public: LES TUCHE 3

César d’honneur : Robert Redford

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s