Critiques

ONE MISSISSIPPI (Critique Saison 1) Doux-amer et mélancolique à souhait …

SYNOPSIS: Une comédie semi-autobiographique inspirée d’événements survenus dans la vie de Tig Notaro. 

L’histoire de Tig Notaro fait partie de celles dont Hollywood raffole : l’histoire d’une comédienne douée, mais discrète, qui se retrouve par un coup du destin, propulsée à l’avant de la scène à l’issue d’un spectacle de stand-up pas du tout comme les autres. En 2012, Notaro fait partie des « réguliers » du club Largo at the Coronet à Los Angeles : elle monte sur scène tous les mois pour y interpréter son spectacle avec la décontraction et les longues pauses qui la caractérisent. 2012 est une année difficile pour Tig : à l’insu du public, elle a passé plusieurs mois à se battre contre une infection à la bactérie clostridium, une maladie très grave qui manque de peu de lui coûter la vie, suivie presque immédiatement par une rupture amoureuse et la mort de sa mère. Et en ce 3 août 2012, quelques heures à peine avant de monter sur scène, Tig apprend qu’elle souffre d’un cancer du sein. En état de choc, la comédienne grimpe quand même sur les planches et commence son spectacle, entré depuis dans les annales de la comédie américaine, avec une réplique qui deviendra légendaire :  » Hello ! Bonsoir ! Hello ! J’ai un cancer. Vous allez bien ? « 

Complètement improvisé, son spectacle du 3 août fait l’effet d’une bombe. En l’espace de quelques heures, Tig est devenue LA comédienne du moment, et comme aux États-Unis, tout comique qui vend se retrouve tôt ou tard à la tête de sa propre série, Tig développe une version télévisée basée sur l’enchaînement d’évènements improbables et douloureux qui lui ont valu tant d’attention. La comédienne s’associe à la scénariste Diablo Cody (Juno, Young Adult, The United States of Tara) avec qui elle co-écrit et co-produit ce qui deviendra One Mississipi, diffusée sur Amazon depuis Novembre de l’année dernière. Dans la fiction, Notaro joue Tig Bavaro, une personnalité de la radio qui revient dans sa ville natale de Bay St. Lucille dans le Mississipi quand elle apprend que Bill (John Rothman), son beau-père a décidé de mettre fin à la vie artificielle de sa compagne Caroline (Rya Kihlstedt), la mère de Remy (Noah Harpster) et Tig. Afin de s’occuper des affaires de sa mère, Tig emménage provisoirement avec son frère et son beau-père, sous l’œil attentif de Brooke (Casey Wilson), sa petite amie venue soutenir la famille lors des funérailles. Au fil des épisodes, la comédienne va redécouvrir sa mère, son passé et la vie loin de Californie.

En dehors de son sujet qui colle si près à la vie de sa créatrice, la caractéristique la plus marquante de la série est sans doute son ton, doux-amer et mélancolique à souhait. L’humour de Tig Notaro est un humour particulier, qui se distingue par sa lenteur : alors que de nombreux comédiens débordent d’énergie et virevoltent d’une blague à l’autre sans souvent prendre le temps de respirer, Tig Notaro prend son temps, laisse les pauses s’écouler et s’allonger, et ce sont souvent ces silences, pleins de non-dits et d’anticipation, qui sont les plus drôles. Si la vieille formule pseudo mathématique qui veut que tragédie + temps = comédie, on est ici dans les maths pures. On ne peut que s’attacher à Tig, qui fait le deuil de sa mère avec pudeur et un sens de l’humour tout à fait indéniable. On ne rira pas à s’en décrocher la mâchoire certes, mais l’absurdité de la vie quotidienne, quoiqu’on en dise, est toujours assez drôle. D’un point de vue thématique, One Mississipi n’a rien en commun avec les comédies classiques à trois caméras tournées devant un public qui a payé sa place, mais se range plutôt du côté des dramédies comme Atlanta, Casual ou Louie du comédien Louis C.K, qui est d’ailleurs l’un des producteurs. One Mississipi parle de la famille, des liens qui se tissent entre ceux qui vivent ensemble et qui n’ont pas forcément à voir avec le sang, et l’impossibilité de quitter vraiment l’endroit d’où on vient. A conseiller à ceux qui ne verront aucune objection à verser une petite larme entre deux sourires.

Crédits : Amazon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s