L'oeil de @Cityhunternicky

L’œil de @Cityhunternicky – La loi d’Ueki (Séries)

SYNOPSIS: La loi d’Ueki nous raconte l’histoire d’un grand tournoi, qui doit décider de qui sera le prochain Dieu. Chaque candidat au poste de Dieu (100 au total) choisit un collégien, qui combattra pour lui. Chacun de ces étudiants est alors investi d’un pouvoir unique, qui lui permet de changer une chose en une autre chose. Kôsuke Ueki est un de ces utilisateurs de « Zai », il est capable de changer les détritus en plantes ou en arbres. Accompagné de son « maître » Kobasen et de son amie Ai Mori, Ueki affronte les autres candidats, car l’étudiant recevra le Zai ultime, le « don vierge ». Devant la cupidité de ses ennemis, Ueki se promet de le protéger jusqu’au bout ; en particulier de la bande de Robert Haydon, le candidat le plus puissant du tournoi. Ueki aspire à devenir le nouveau Dieu pour sauver les arbres et sa mère qui a été mangé par un buisson.

La loi d’Ueki nous raconte l’histoire d’un adolescent qui obtient le pouvoir de transformer les déchets en arbre.

Une histoire de pouvoir et d’adolescents qui se battent pour savoir qui est le plus fort, rien de nouveau sous le soleil. L’intérêt de La loi d’Ueki vient effectivement de l’habilité du protagoniste principal et de son évolution au cours de ses différents affrontements avec des personnages qui ont également des capacités peu habituelles. Du coup, découvrir un nouveau personnage c’est voir toute l’étendue de l’imagination de l’auteur et des scénaristes pour trouver le comique de la situation.

Il est d’ailleurs amusant de voir que certains développements et idées de départ ont été abandonnées ou mis de côté pour ressortir de temps en temps. Cela amène un peu trop de thèmes décousus qui bousculent la plongée du spectateur dans le récit, d’autant plus que les sujets et les évolutions sont très variées. L’animation est bien faite et permet l’apparition de pas mal de décors et des combats gigantesques en taille et en durée, utilisant aussi un peu de profondeur de champ.

Il y a au final deux points noirs dans cette animation. Le premier est qu’on ne fait que revivre le manga, phases après phases, sans que rien de nouveau en ressorte et que rien ne change, sacrifiant ainsi tous les rebondissements déjà connus pour des arcs narratifs qui utilisent les éléments de surprise comme principale caractéristique. Le second point négatif découle du premier, à savoir que la surprise passée, on s’ennuie et que l’on n’est pas aidé par le rythme imposé à l’animé qui est parfois beaucoup trop lent.

Si vous connaissez déjà le manga La loi d’Ueki, l’animé ne sera qu’une rediffusion dont les combats ne surpassent pas la lenteur.

51 épisodes de 25 minutes

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s