ENTRETIENS

Entretien avec Ryan Phillippe: « Il n’y a pas de nouvelles histoires, juste de nouvelles façons de les raconter »

Shooter nouvelle série d’action très efficace débute sur 13ème Rue le dimanche 5 mars. De passage à Paris pour promouvoir la série, nous avons pu nous entretenir avec Ryan Phillippe qui tient le premier rôle. Détendu et souriant, le comédien nous raconte les coulisses de cette adaptation du film d’Antoine Fuqua avec Mark Wahlberg, qui co-produit la série.

ryan-phillippe-3-cliff-and-co

Pouvez-vous nous parler du début du projet Shooter et quand avez-vous décidé de dire oui?

Mark Wahlberg et Stephen Levinson m’ont approché. Je cherchais vraiment à faire une série, je voulais rester à Los Angeles pour mes enfants et ils m’ont convaincu au cours d’une réunion avec eux, ils m’ont proposé de faire de moi un des producteurs de la série, de tourner près de Los Angeles et j’étais très excité à l’idée d’être dans un projet avec de l’action ce qui est réellement la première fois dans ma carrière et nous avons parlé des possibilités et des buts du personnage après la première saison et j’ai été convaincu. La première réunion avec Mark s’est vraiment bien passée.

Avez-vous lu le livre Point of Impact et vu le film avec Mark Wahlberg et pouvez-vous nous présenter votre personnage ?

Je joue Bob Lee Swagger qui est un sniper de la marine multi décoré, l’un des tous meilleurs de l’histoire. Au début de la série, il est retiré de l’armée et il vit une existence tranquille avec sa femme et sa fille et il se retrouve mêlé à une tentative d’assassinat sur le président des États-Unis et poursuivi par des types qui veulent le faire accuser. Dans la première saison, Bob Lee essaye de rester en vie, de protéger sa famille et de faire éclater la justice pour prouver qu’il n’est pas coupable.

Avez-vous fait un entraînement spécifique pour vous préparer à votre rôle ?

Oui tout à fait. J’ai fait un entraînement prévu pour les snipers avec les Marines à Camp Pendleton, leur base en dehors de San Diego, j’ai passé du temps avec eux et j’ai tiré sur des cibles sur de très longues distances. C’était très excitant d’apprendre leurs techniques qui sont très spécifiques. Je me suis aussi entrainé à la boxe thaï, au krav maga, c’était nécessaire pour que le personnage soit bon et réaliste.

L’une des différences les plus importantes entre la série et le film, c’est la famille de Bob Lee, sa femme et sa fille. C’était important de donner un attachement au personnage ?

Absolument. Je pense que c’est vraiment important, que ça apporte beaucoup d’émotion et de tension dramatique. Dans le film le personnage de Mark n’était pas marié mais dans la série, tous ceux qui sont au courant de la conspiration sont en danger, sa femme est en danger, sa fille aussi. Ce n’est pas juste lui qu’il doit protéger. Au fil de la saison même si ils vont communiquer sporadiquement elle va devenir aussi comme une partenaire de Bob Lee et c’est vraiment intéressant.

shooter

L’histoire de Shooter implique des faits de conspiration. Avez-vous pensé à d’autres séries télé avec des histoires similaires comme 24 Heures Chrono ou The X Files ?

Quand on espérait que la série se fasse on pensait forcément à des séries comme Le Fugitif ou 24 mais on essaye de faire quelque chose de différent même si j’aime ces séries, j’aime ce genre d’action.

Vous êtes crédités comme producteur de la série. Avez-vous travaillé avec Mark Wahlberg durant toute la saison ? Quel était spécifiquement votre rôle derrière la caméra. Avez-vous apporté des idées pour le scénario ?

Oui pour tout (Rires) Mark était très impliqué et au début il était tout le temps sur le tournage. Pour moi, en tant que producteur, j’avais une voix sur le casting, sur l’évolution de l’histoire et sur de nombreux autres détails. Je suis dans le milieu depuis longtemps et j’ai une certaine expérience à faire valoir en tant que producteur.

Que pensez-vous des remakes, reboots et revivals à la télévision ?

Tout, absolument tout peut faire l’objet d’un remake. Il n’y a pas de nouvelles histoires, juste de nouvelles façons de les raconter. Ce qui est nouveau c’est vraiment dans la manière de faire.

Vous avez travaillé avec Ridley et Tony Scott, Clint Eastwood, Robert Altman… Vous avez des réalisateurs avec qui vous rêveriez de travailler ?

J’adorerais travailler avec Chris Nolan ou Scorsese… Vous savez j’ai appris de tous les réalisateurs avec qui j’ai travaillé et ça m’a servi pour réaliser mon premier film et pour mon second. C’était la meilleur école de cinéma du monde de travailler avec ces fantastiques réalisateurs.

Vous avez joué dans un épisode de Due South. David Marciano joue un personnage dans Shooter. Vous avez parlé ensemble de cette expérience ?

C’était drôle. Oui on en a parlé. Vous savez quand j’ai joué dans Due South je devais avoir probablement 18 ans. C’était il y a 24 ans. David est un acteur extraordinaire avec une formidable personnalité. J’étais surpris qu’il se souvienne si bien de moi alors que je débutais alors juste ma carrière et que je n’étais pas célèbre. Il est formidable mais je pense vraiment que c’est le cas de tout notre cast sur Shooter.

Un immense merci à Cécile Gélineau

Crédits: 13ème Rue

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s