Critiques Cinéma

TEMPÊTE DE SABLE (Critique)

3,5 STARS TRES BIEN

tempete-de-sable-affiche-cliff-and-co

SYNOPSIS : Les festivités battent leur plein dans un petit village bédouin en Israël, à la frontière de la Jordanie : Suleiman, déjà marié à Jalila, épouse sa deuxième femme. Alors que Jalila tente de ravaler l’humiliation, elle découvre que leur fille aînée, Layla, a une relation avec un jeune homme de l’université où elle étudie. Un amour interdit qui pourrait jeter l’opprobre sur toute la famille et contre lequel elle va se battre. Mais Layla est prête à bouleverser les traditions ancestrales qui régissent le village, et à mettre à l’épreuve les convictions de chacun.

Les bédouins d’Israël sont une communauté peu connue. Nomades au départ, ils se sont sédentarisés plus ou moins de force sous les ottomans à partir du milieu du 19ème siècle puis à un rythme accéléré sous la domination israélienne depuis la création de l’État hébreu en 1948. Aujourd’hui l’immense majorité d’entre eux se concentre autour de la ville de Be’er Sheva dans la région désertique du Negev. La moitié vit dans des villes construites pour l’occasion par les autorités israéliennes tandis que l’autre partie vit dans des villages dont seulement 11 sur 35 ont été reconnus comme installations légales, les autres sont donc potentiellement soumis à des expulsions et destructions. Ne connaissant pas les frontières, leurs déplacements provoquent des tensions dans une région où la question des frontières est particulièrement épineuse.

tempete-de-sable-1-cliff-and-co
Les bédouins se marient entre eux et la plupart du temps à l’intérieur même de leur tribu (il en existe officiellement 19), il est donc très difficile d’en pénétrer la communauté. La réalisatrice Elite Zexer a accompagné sa mère pendant des années dans la réalisation de reportages photo sur les femmes bédouines, c’est grâce à ses rencontres et aux histoires qu’elle a pu collecter qu’est né Tasnim, un premier court-métrage, puis Tempête de Sable, cumul de plusieurs histoires et tranches de vie qui lui ont été rapportées. Les particularités de la culture bédouine ont également conduit la réalisatrice à tourner avec des actrices qui ne sont pas issues de cette communauté, représenter une vraie femme bédouine à l’écran aurait nui à leur réputation à l’intérieur de leur tribu. Le travail réalisé autour de l’authenticité des dialogues, du scénario et des réactions des personnages est donc d’une importance capitale pour éviter la caricature, ce que Tempête de Sable réussit haut la main. Le film représentera Israël aux Oscars après avoir obtenu le Grand Prix du Jury à Sundance.

tempete-de-sable-2-cliff-and-co

Quand Suleiman prend une deuxième femme, Jalila se sent trahie mais va tenter de ravaler son orgueil par respect des traditions et pour son propre salut et celui de ses filles. Sa fille Layla entretient une relation avec un jeune homme d’une autre tribu, ce qui est interdit par leurs coutumes. Deux générations et deux façons de résister face aux coutumes et traditions qui nient leur liberté et leur droit de faire des choix, leur droit de protester. Le caractère de chacun et leurs réactions et émotions réussissent à ne jamais verser dans la caricature, particulièrement pour le personnage du père. Elite Zexer saisit bien les moments intimes, les douleurs, la tendresse, dans une chronique sociale qui dépasse la simple communauté bédouine si méconnue pour interroger notre façon de lutter contre le carcan de la coutume et des traditions. Choisir de lutter en silence, de l’intérieur, gagner le pouvoir dans le foyer pour renverser les rapports de force, toujours à la merci de lois qui favorisent les hommes ou bien fuir pour se reconstruire plus loin, se débarrasser des conventions. Chacun semble ici avoir conscience que les choses doivent changer, y compris le père qui veut que sa fille fasse des études mais décide pourtant de lui imposer un mari. Elite Zexer nous montre que le changement profond des mentalités ne peut qu’être lent et avancer par touches, mais qu’il est inexorable.

tempete-de-sable-affiche-cliff-and-co

Titre Original: SUFAT CHOL

Réalisé par: Elite Zexer

Casting :  Lamis Ammar, Ruba Blal, Hitham Omari,

Khadija Alakel, Jalal Masrwa…

Genre: Drame

Sortie le: 25 janvier 2017

Distribué par: Pyramide Distribution

3,5 STARS TRES BIENTRÈS BIEN

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s