ENTRETIENS

LES VISITEURS DE NOTRE ENFANCE: Entretien avec Pierre-Alek Beddiar et Arnaud Magnier

3d_les-visiteurs-de-notre-enfance

Après l’aventure Nos années Casimir, Pierre-Alek BEDDIAR et Arnaud MAGNIER remettent le couvert avec un magnifique ouvrage publié aux Éditions Hors Collection et consacré aux émissions jeunesse de Christophe Izard, Les visiteurs du Mercredi et Les visiteurs de Noël. Dans ce livre richement illustré, fort de dizaines d’interviews des animateurs et intervenants de l’époque et d’anecdotes passionnantes, cette plongée dans la télévision des années 80 est un véritable bain de jouvence qui permet de se remémorer non seulement une télévision de qualité mais de préserver le souvenir infini que ces programmes ont laissés dans le cœur des téléspectateurs. C’est la mission des deux auteurs, mission qu’ils perpétuent également à travers leur société Osibo Productions. Pour Les Chroniques de Cliffhanger & Co, ils nous racontent non seulement les coulisses des Visiteurs de Notre Enfance, mais aussi tout le travail entrepris pour faire revivre ces licences qui nous ont fait rêver:

bora-livre

Quand et comment est née l’aventure Les Visiteurs de notre Enfance ?

L’aventure Les Visiteurs de notre enfance est née de notre volonté commune de proposer le livre officiel de deux émissions cultes de Christophe Izard : Les Visiteurs du mercredi et Les Visiteurs de Noël. En effet, voilà plus de quinze ans que notre société Osibo Productions gère des licences de programmes de notre enfance tels que Casimir, Gribouille, Wattoo Wattoo, Ploom la chenille, Isidore et Clémentine, Balthazar le mille-pattes et il nous apparaissait important, après Nos années Casimir, de proposer alors à Christophe Izard de revenir sur ses deux émissions avec leur sept années d’antenne qui ont marqué tellement de personnes.

christophe-izardQuelle était votre projet éditorial au moment du projet du livre et avez-vous dû renoncer à certains choix au bout du compte?

Élaborer la structure d’un livre qui s’intéresse à plus de 300 émissions, une trentaine de personnes et plus d’une centaine de programmes n’a pas été chose facile ! Il nous a fallu plus de 6 mois pour visionner l’intégralité des émissions car nous voulions être exhaustif et justement ne pas renoncer à certains titres peut-être plus obscurs ou mettre de côté des personnages ou des animateurs qui ont été moins présents à l’antenne. Les « Visiteurs » ont été tellement variés, chantants, innovants que chaque téléspectateur s’est forgé son propre souvenir. Certains vont bien sûr évoquer Capitaine Flam ou La bataille des planètes, mais d’autres vont également conserver un souvenir fort de Mission Spatiale Santé ou de La pierre blanche. Nous nous sommes donc efforcés de retracer toute l’aventure, à la minute près et à contacter chaque intervenant, avec de belles surprises comme la rencontre et les confidences de Dorothée jusqu’à l’absolue passion de Michel Chevalet pour les sciences.

Comment s’est déroulée la construction du livre et le choix de la maquette ?

Lorenzo Vallée, notre directeur artistique, a dû retravailler plusieurs fois la charte graphique pour obtenir le meilleur des résultats. Afin de créer une cohérence dans le contenu, il lui a fallu par exemple redessiner chaque dessin animé. Hors Collection nous a laissé la même liberté que pour Nos années Casimir; nous avons ainsi pu mêler des photos inédites, des dessins originaux, des captures d’écran, mais aussi des pages de programmes télé d’époque que nous avons tous connus.

double_1

Avez-vous revu l’ensemble des émissions et bénéficiiez-vous d’une totale liberté pour parler des programmes qui composaient les émissions ?

Avec l’aide de Christophe Izard, nous avons effectivement pu nous replonger dans la magie de ses programmes en retrouvant la belle Soizic Corne, le pétillant Patrick Sabatier, les histoires d’animaux de Jacques Trémolin, les sketchs de Brok et Chnok, de Sibor et Bora, des Poï Poï... Cette richesse d’archives, gérées par Arnaud Magnier, nous a permis également de nous rendre compte de l’impact de ces émissions sur la télévision et sur notre enfance. Totale liberté, oui, mais il nous fallait trouver la meilleure façon possible de présenter la masse d’informations collectée. Nous avons donc choisi de proposer des doubles pages sur des séries phares comme Scoubidou, Le Robinson Suisse, Waldo Kitty, Maya l’abeille, puis nous avons souhaité regrouper par thème d’autres titres, comme par exemple la double page intitulée « A cheval » qui présente des séries comme Zorro, Prince Noir, Follyfoot et Poly.

Le principe des interviews express était acté dès le début et avez-vous dû renoncer du coup à certaines confidences par manque de place ?

Oui, nous tenions dès le départ à offrir à tous la possibilité de venir témoigner et apporter autant d’anecdotes et de souvenirs possibles. Nous ne souhaitions cependant pas faire un livre d’interviews, nous avons opté pour des interviews « Flash » afin de proposer un condensé des meilleurs moments de nos rencontres. Toutes les confidences ont été ainsi mises en valeur et de la même façon pour tout le monde.

double_2

Parmi les intervenants du livre, comment se sont déroulées les rencontres et ont t-ils tous acceptés de participer spontanément ? Avez-vous dû essuyer des refus ?

Cela s’est déroulé de la manière la plus simple possible : par téléphone, autour d’un café ou d’un bon repas ! Un même mot a constamment été prononcé : famille. Christophe Izard a su tisser des liens très forts avec les personnes qui travaillaient avec lui, mais il a permis également de belles amitiés. Ainsi, toutes les personnes contactées sans exception ont accepté avec joie de participer aux Visiteurs de notre enfance et tous ont tenu à rendre hommage à Christophe Izard qui leur a bien souvent permis de faire leurs débuts à la télé. Ils se sont tous sentis membres de la même famille et très heureux de l’idée de notre livre.

Comptez-vous faire revivre à l’écran des personnages de ces années-là ?

Il est impensable de ne plus voir ces personnages qui nous ont tant fait rêver étant enfants ! Nous travaillons chaque jour avec l’envie de les faire revenir au travers de beaux projets ou d’objets de collection. Nous sommes par exemple fiers du retour à l’écran de Gribouille, l’astucieux dessinateur de L’île aux enfants créé par Denis Dugas. Nous sommes à l’origine de son nouveau design, des nouveaux personnages, des décors, des chartes graphique et littéraire. Notre collaboration avec Moving Puppet, une société française d’animation, nous emporte déjà vers la réalisation de la deuxième saison, soient 52 épisodes. Ce succès devrait permettre d’imaginer d’autres retours !

double_3

Comment définiriez-vous votre société Osibo Productions, ses valeurs et ses buts ?

Osibo Productions se prononce « Ossibo » car nous souhaitons faire « aussi beau » qu’avant ! Tout est là : notre société cherche à garder intacts les souvenirs et les émotions d’enfant pour les mettre de nouveau sur le devant de la scène. Depuis plus que 15 ans, notre équipe travaille en ce sens avec la volonté de préserver le patrimoine télévisuel français tout en lui apportant une valeur ajoutée. Nos valeurs sont avant tout le respect et la sincérité. Il n’est jamais question de dénaturer ou transformer une œuvre, mais de lui offrir un second souffle afin de la faire connaître aux nouvelles générations.

Quelles sont les licences que vous faites vivre au travers d’Osibo Productions ?

Yves Brunier, Boris Scheigam, Denis Dugas, Jacques Lelièvre, André Tahon, Hubert Ballay, Nadine Forster, Christophe Izard, Anne Hofer nous ont fait confiance dès le début de notre aventure. Ils nous ont tous permis de gérer les licences de leurs créations… A ce jour, nous parlons d’une trentaine de licences, mais d’autres surprises vont arriver très prochainement. Tous les amis de notre enfance sont déjà présents pour annoncer leur retour : Isidore et Clémentine de Croque-Vacances, Wattoo Wattoo, Pierrot et Boutitou, Sibor et Bora, Brok et Chnok, Casimir, Le Village dans les nuages, Papotin, Souristory, Balthazar le mille-pattes…

double_4

Quel type de nouveaux produits que vous comptez commercialiser ?

Ce mois de novembre verra enfin l’ouverture de notre boutique Osibo Store (osibo-store.com). Les surprises seront multiples, car nous comptons proposer de très nombreux produits au fur et à mesure, en grande majorité fabriqués en France et/ou dans nos ateliers. Nous avons développé une gamme impressionnante d’objets qui iront des tasses en céramique aux stylos à animer, des coussins aux peluches… et plein d’autres surprises que nous vous encourageons à découvrir bientôt !

Quels sont les projets à court et à moyen terme d’Osibo Productions ?

Éditions, productions, création d’objets, gestion et acquisitions de licences, boutique, les projets sont très nombreux chez Osibo. Nous sommes sans arrêt en quête de nouvelles idées pour valoriser ce beau patrimoine. Nous travaillons en ce moment au retour de Casimir et ses amis à la télé, sur des expositions thématiques, nous affinons les collaborations avec nos nouveaux partenaires pour l’évènementiel, la presse écrite, le merchandising etc.

double_5

Travaillez-vous sur un nouveau livre ?

En effet, il y a plusieurs ouvrages en cours. Nous prenons le temps de faire des recherches, d’aller à la rencontre de tous les protagonistes : créateurs, designers, animateurs, producteurs… afin d’offrir des ouvrages complets et immersifs. Un travail soigné pour une sortie prochaine en 2018. A suivre… Nous aimons ce support car il permet de retrouver beaucoup d’émotions et de souvenirs d’enfant. C’est un cadeau que l’on garde précieusement et que l’on ressort pour continuer le rêve de cette époque.

double_6

Propos recueillis par Fred Teper

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s