Au commencement...

Au commencement… (Séries) DAREDEVIL SAISON 2 (Épisodes 1 & 2) + Rencontre avec le casting

4-stars-excellent

daredevil s2 fr AU COMMENCEMENT

SYNOPSIS: Aveugle depuis l’enfance, mais doté d’autres sens incroyablement développés, Matt Murdock (Charlie Cox) combat l’injustice le jour en tant qu’avocat et la nuit en justicier urbain Daredevil dans les rues de Hell’s Kitchen à New York.

Dès le départ , il y a un changement notable dans le monde de Matt Murdock et son alter ego, Daredevil n’est plus une légende urbaine, mais embrasse pleinement son rôle de justicier costumé . Sa première apparition dans la saison 2 est très Batmanienne mais Daredevil contrairement au justicier de Gotham prend plaisir à ses exploits et on le voit rendre la justice sourire aux lèvres. Cette ouverture, très cinématographique assume pleinement son identité super-héroique. Cette positivité se retrouve dans la relation de Matt avec Foggy Nelson et Karen Page et l’activité de leur cabinet d’avocats, qui malgré les difficultés financières, continue à aider les moins fortunés. Mais bientôt le ton va s’assombrir quand Daredevil se retrouve aux prises avec un justicier ultra-violent qui extermine méthodiquement les criminels qui tentent de combler le vide né de la chute de Wilson Fisk. Cette dichotomie entre Daredevil et le Punisher qui va trouver son nom dès le deuxième épisode est au cœur de ce début de saison. Il est traité comme un boogeyman de film d’horreur. Jon Bernthal arrive assez tard dans l’épisode mais son introduction est mémorable, à la hauteur du personnage. Bernthal, intense et silencieux est né pour incarner le personnage (ça aide qu’il semble tout droit sorti d’un dessin de Steve Dillon ou John Romita Jr.) auquel il apporte une densité et une dangerosité incroyable. Le rythme de ces deux premiers épisodes est soutenu, l’intrigue avance vite ce qui plaira à ceux qui ont critiqué l’aspect plus étiré de la saison 1. D’ailleurs dès ces premiers épisodes les deux antagonistes s’affrontent dans des combats brutaux qui tirent partie de la classification plus adulte des séries Netflix Marvel. On retrouve aussi ce qui faisait la force de la première saison, l’excellence de son casting. Elden Henson et Deborah Ann Woll sont à nouveau parfait en Foggy Nelson et Karen Page. Les deux personnages ont évolués et ne sont pas simplement des faire valoir du héros mais des personnages développés et compétents. Comme pour la première saison on retrouve la sensation d’une plongée complète dans ce coin de l’univers Marvel cher aux lecteurs, les acteurs s’effaçant devant leur personnages, et enfin le niveau de l’action monte d’un cran.

Nous avons eu l’opportunité de rencontrer les trois acteurs principaux de cette saison 2: Charlie Cox bien-sûr mais également Jon Bernthal et Elodie Yung. Petit résumé du Q&A auquel les trois comédiens ont participé:

dd s2 1

Les trois comédiens se sont prêtés à une séance de questions réponses de manière très décontractée, tous visiblement contents d’être là :

Jon Bernthal dit avoir ressenti le devoir d’être a la hauteur de l’attente des fans du personnage mais aussi de ceux de la série car pour la première fois il rejoignait une série en cours. Pour lui, les fans de comics sont les plus passionnés et exigeants n’hésitant pas a le remettre dans le droit chemin. Il s’est plongé dans les comics du Punisher et c’est clairement l’interprétation de Garth Ennis qui l’a le plus inspiré (ce qui tombe bien car il a la gueule du Punisher par Steve Dillon le dessinateur de ce run).

DD S2 4

Charlie Cox dit qu’il y a tant de facettes de Daredevil en 60 ans de publication que son travail démarre a partir du script de chaque épisode. Il ajoute qu’il a plus de travail que ses partenaires puisqu’il doit en plus du jeu être un aveugle crédible donc travailler la marche avec la canne, pratiquer les arts martiaux et travailler son accent américain car il est anglais. A ce propos il dit ne jamais avoir été impressionné par ses rencontres dans le monde du cinéma mais avoir été tétanisé le jour ou il a rencontré deux idoles de sa jeunesse: Thierry Henry et Patrick Vieira. Pour bâtir la relation entre Matt Murdock et Elektra il dit s’être inspiré de toutes les girlfriends toxiques que tout homme croise un jour.

Elodie Yung s’est retrouvée parmi 4 finalistes pour le rôle d’Elektra alors que le tournage avait déjà commencé. Après un dernier test de « chemistry » avec Charlie Cox elle a dit au chef de Marvel TV (Jeph Loeb par ailleurs grand scénariste de comics) qu’elle était ceinture noire dans de nombreuses disciplines martiales. Quand le producteur lui demanda ce que cela signifiait concrètement elle lui répondit du tac au tac : »Ça veut dire que je peux vous botter le cul! » et elle fut engagée …

DD S2 3

Crédits : Netflix

Crédits Photos casting: Patrice Steibel pour Les Chroniques de Cliffhanger & Co

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s