Critiques Cinéma

STAR WARS : EPISODE III – LA REVANCHE DES SITH (Critique)

4,5 STARS TOP NIVEAU

la revanche des sith affiche

SYNOPSIS: La Guerre des Clones fait rage. Une franche hostilité oppose désormais le Chancelier Palpatine au Conseil Jedi. Anakin Skywalker, jeune Chevalier Jedi pris entre deux feux, hésite sur la conduite à tenir. Séduit par la promesse d’un pouvoir sans précédent, tenté par le côté obscur de la Force, il prête allégeance au maléfique Darth Sidious et devient Dark Vador.
Les Seigneurs Sith s’unissent alors pour préparer leur revanche, qui commence par l’extermination des Jedi. Seuls rescapés du massacre, Yoda et Obi Wan se lancent à la poursuite des Sith. La traque se conclut par un spectaculaire combat au sabre entre Anakin et Obi Wan, qui décidera du sort de la galaxie.

Après deux succès publics mais aussi deux relatives déceptions pour les fans, George Lucas n’a plus le droit à l’erreur pour l’ultime épisode de sa saga des étoiles. Sensé faire le lien entre la trilogie d’origine et les deux films illustrant la jeunesse d’Anakin Skywalker, cet Épisode III se doit non seulement d’être la pierre angulaire d’une double trilogie qui est devenu le mètre-étalon de toute franchise au cinéma, mais qui en plus doit rattraper les erreurs que La Menace Fantôme et surtout L’Attaque des Clones avait laissé dans les souvenirs du public. Lucas le sait, et Force est de constater qu’il saura s’appliquer à se corriger.

LA REVANCHE DES SITH 1

D’entrée de jeu, La Revanche des Sith remet les compteurs à zéro, avec la meilleure introduction de toutes les trilogies (ex-aequo avec le sauvetage de Han Solo des griffes de Jabba The Hutt dans Le Retour du Jedi). En plein cœur d’une bataille spatiale complètement bluffante, Obi-Wan Kenobi et son apprenti Anakin Skywalker, plus complices que jamais, s’embarquent dans une mission de sauvetage du Chancelier Palpatine particulièrement osée. Action à gogo, mais aussi et surtout, déjà, un Anakin qui vacille. Sur le fil du rasoir entre Côté Obscur et devoirs de Jedi, le futur Dark Vador est toujours interprété par Hayden Christensen qui, s’il n’est pas parfait, parvient toutefois à faire oublier les nombreuses maladresses qu’il avait commise dans L’Attaque des Clones. Il est aidé en cela par un rythme général bien plus soutenu, et un enchainement de scènes toutes plus mémorables les unes que les autres : course poursuite sur Coruscant, Obi Wan en face à face avec le terrible général Grievous, Yoda parti soutenir les Wookies sur Kashyyyk… Lucas ne se laisse (presque) plus entrainer dans la mièvrerie qui avait plombé la relation entre Anakin et Padmé, et met toutes les cartes qui lui restent dans la bataille. Pour nous offrir un tiers final d’anthologie qui tient toutes ses promesses, faisant parfaitement le pivot entre la République de la prélogie et l’Empire des Sith.LA REVANCHE DES SITH 2Dernier rouage de la mécanique mise en place sournoisement par l’Empereur depuis trois films, la fin de la prélogie est le passage le plus sombre de tout Star Wars : c’est simple, quasiment tout le monde meurt (ne faites pas comme si cette information était un spoiler !). Quant à la transition avec la trilogie d’origine, elle se fait de manière très maligne, fluide dans le récit (on comprend comment Dark Vador n’a jamais su qu’il était père), mais aussi visuellement, Lucas parvenant à distiller des décors, des lumières et des costumes rappelant les designs des années 70 et 80. L’effet est efficace, et on n’a qu’une envie à la fin du film : enchaîner avec l’épisode IV ! 

LA REVANCHE DES SITH 3

Bien que ne manquant pas de maladresses, cette Revanche des Sith atteint enfin un niveau digne de la réputation du mythe Star Wars. Il est à noter tout de même que le film prend une toute autre dimension si l’on a suivi la série animée (et, cette fois-ci, réussie !) Clone Wars, qui se déroule entre les Episodes II et III. Encore un moyen pour Lucas de pousser ses fans à la consommation, certes. Mais qui se plaindrait de pouvoir suivre les aventures d’un Anakin encore du bon côté de la Force, d’un Yoda général des armées, et de tous les personnages que l’on ne fait qu’apercevoir dans la prélogie ? Une belle conclusion à trois films inégaux, mais qui n’auront pas empêché une nouvelle génération de rêver des étoiles différemment.. Jusqu’au Réveil de la Force

la revanche des sith affiche

Titre Original: STAR WARS : EPISODE III – REVENGE OF THE SITH

Réalisé par: George Lucas

Casting : Ewan McGregor, Natalie Portman, Hayden Christensen,

Samuel L. Jackson, Jimmy Smits, Christopher Lee…

Genre: Science-Fiction, Action

Sortie le: 18 Mai 2005

Distribué par: 20th Century Fox

4,5 STARS TOP NIVEAUTOP NIVEAU

Advertisements

1 réponse »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s