Critiques Cinéma

UN PLUS UNE (Critique)

4 STARS EXCELLENT

UN-PLUS-UNE_120_2_DATE_WEB

SYNOPSIS: Antoine ressemble aux héros des films dont il compose la musique. Il a du charme, du succès, et traverse la vie avec autant d’humour que de légèreté. Lorsqu’il part en Inde travailler sur une version très originale de Roméo et Juliette, il rencontre Anna, une femme qui ne lui ressemble en rien, mais qui l’attire plus que tout. Ensemble, ils vont vivre une incroyable aventure…

Le précédent film de Claude Lelouch, Salaud on t’aime, était un écrin magnifique pour Johnny Hallyday. De fait, le rocker et acteur avait rarement été aussi bien filmé et mis en valeur que dans ce film dans lequel sa complicité avec Eddy Mitchell avait donné également lieu à des scènes délicieuses. Mais Salaud on t’aime ne tenait pas toutes ses promesses notamment dans une seconde partie ampoulée sur fond de polar improbable, et aujourd’hui, Claude Lelouch, est de retour avec ce qu’il fait de mieux et ce dont il parle le mieux: L’amour et les aléas du destin. Pour raconter cette histoire dont toutes les variations ont déjà été imaginées un jour ou l’autre, le réalisateur d’Itinéraire d’un enfant gâté et d’Un homme et une femme, a choisi une destination exotique au possible, l’Inde, et s’en est servi comme d’un moteur de son récit, lui conférant une véritable identité et évitant le redoutable côté carte postale dans lequel il aurait pu se galvauder. Au contraire il utilise le pays sans jamais le magnifier ostensiblement et chaque décor choisi sert son histoire lui permettant d’avoir à sa disposition un environnement totalement en phase avec son propos. Le pays au-delà d’être le décor idoine trimballe tout le le long du film son aura et sa sensibilité karmique qui semblent imprégner les images de Lelouch, le tout subtilement enrobé de la musique inspirée d’un Francis Lai en grande forme.

UN PLUS UNE 1

Retrouvant l’inspiration comme à ses plus belles heures et cette fois-ci sur toute la durée du film, Claude Lelouch (avec Valérie Perrin) trousse un scénario très réussi aux dialogues irrésistibles. Certaines scènes empreintes de romantisme, de drôlerie, de fantaisie ou d’émotion font d’Un Plus Une un véritable kaléidoscope de sensations. Toujours sur le fil, à la lisière de sombrer dans la mièvrerie, Claude Lelouch réussit pourtant à maintenir un parfait équilibre sans jamais renoncer à suivre sa voie. En résulte un film rythmé, doux, élégant et qui fait du bien porté par un formidable duo de comédiens. Jean Dujardin y trouve l’un de ses plus beaux personnages et son charisme, sa chaleur et son sourire enjôleur en font un réel héritier du Belmondo d’Un Homme qui me plaît (et au même look sur l’affiche que le Belmondo des Misérables) Face à lui, on a le sentiment de redécouvrir Elsa Zylberstein, à la fois émouvante et drôle, les larmes et les sourires n’étant jamais très loin de son beau visage. La maturité lui va bien. Autour d’eux Alice Pol et Christophe Lambert sont bien plus que des seconds rôles. Elle, belle, séduisante, presque solaire qui a de plus en plus une belle carte à jouer sur l’échiquier du cinéma français. Lui, charismatique en diable et qui peut se targuer notamment d’une très belle scène dans laquelle ses talents d’acteur demeurent intacts. Belle histoire que ce film qui replace Claude Lelouch au centre d’un jeu auquel il est expert et qui, à 78 ans, lui permet d’aborder une nouvelle phase d’une carrière pléthorique, dans la peau d’un homme capable encore du meilleur.

UN-PLUS-UNE_120_2_DATE_WEB

Titre Original: UN PLUS UNE

Réalisé par: Claude Lelouch

Casting : Jean Dujardin, Elsa Zylberstein, Alice Pol,

Christophe Lambert, Venantino Venantini, Rahul Vohra …

Genre: Comédie

Sortie le: 9 décembre 2015

Distribué par: Metropolitan FilmExport

4 STARS EXCELLENTEXCELLENT

Advertisements

6 réponses »

  1. Film le plus nul depuis des années .
    Très mal joué et un scénario plus que moyen …
    Lambert pathétique et Zylberstein très mauvaise actrice …
    Reste Dujardin qui sur ce coup là participé à ce film « alimentaire »

  2. Critique très sympa. J’en serais presque convaincu, dites donc ! J’ai envie de te croire quand tu dis que Christophe Lambert a retrouvé son mojo ! (surtout que j’ai revu récemment Résurrection de Russel Mulcahy et qu’est ce que je me suis amusé devant… ^^)
    Fin bref, allez, je l’regarderai, ce nouveau Lelouch !

  3. Pas d’accord avec les precedents commentaires ! J’ai trouvé que c’etait très bien joué, très romantique la vie de presque tous les jours !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s