Critiques Cinéma

LES COWBOYS (Critique)

4 STARS EXCELLENT

LES COWBOYS AFFICHE

SYNOPSIS: Une grande prairie, un rassemblement country western quelque part dans l’est de la France. Alain est l’un des piliers de cette communauté. Il danse avec Kelly, sa fille de 16 ans sous l’oeil attendri de sa femme et de leur jeune fils Kid. Mais ce jour là Kelly disparaît. La vie de la famille s’effondre. Alain n’aura alors de cesse que de chercher sa fille, au prix de l’amour des siens et de tout ce qu’il possédait. Le voilà projeté dans le fracas du monde. Un monde en plein bouleversement où son seul soutien sera désormais Kid, son fils, qui lui a sacrifié sa jeunesse, et qu’il traîne avec lui dans cette quête sans fin.

Qu’il est compliqué de parler d’un tel film aujourd’hui. En effet, même s’il aborde le sujet moins frontalement que le film déprogrammé de Nicolas Boukhrief, Made in France, Thomas Bidegain nous raconte ici l’histoire d’une famille belge dont la fille part en Syrie pour suivre un jeune homme. La sortie ayant été maintenue malgré les attentats du 13 novembre, peut sans doute être notamment imputable au fait que le film soit finalement plus centré sur la recherche de la disparue que sur ses motivations. Il n’en reste pas moins qu’il est indispensable de voir ce film car il nous prouve une fois de plus que le cinéma n’est jamais aussi fort que lorsqu’il parle de notre monde. Quitte parfois à faire mal, quitte parfois à l’anticiper. Cette histoire, Thomas Bidegain la porte depuis longtemps, comme il nous le confiera d’ailleurs à l’issue de la projection et il nous expliquera également que lors des attentats de Charlie Hebdo en janvier 2015, alors en plein tournage, l’équipe reçut un véritable choc. Le film est à voir également malgré le contexte anxiogène qui saisit la France depuis les funestes évènements. Parce que c’est d’abord l’histoire d’une famille frappée par un deuil incompréhensible et impossible à faire. Alain, le père, magnifiquement interprété par un François Damiens tout en force et en gravité, nous emporte dans une forme de folie parfaitement logique, entièrement tournée sur la recherche de sa fille. Sa quête dans des milieux extrémistes situés en Belgique résonne de manière violente à l’aune des évènements et du parcours que l’on connait désormais des terroristes qui ont frappés la France le 13 novembre 2015. Finnegan Oldfield, le jeune acteur incarnant Kid, le fils d’Alain, est lui impressionnant de mystère et d’intensité. Il est à la fois juste, et arrive à nous faire passer ses convictions et ses doutes face à une réalité plus complexe qu’il n’y parait et il est sans conteste l’immense révélation de ce film fort.

les cowboys 11

Il ne s’agit pas d’un film de revanche. Lorsque que la quête passe du père au fils, elle change de registre. A la rencontre de ce cow-boy belge avec un monde en guerre, un monde qu’il ne comprendra que partiellement après y avoir traversé différentes épreuves,  succédera une histoire d’acceptation et d’apaisement racontée de fort belle manière. Thomas Bidegain s’est montré très volubile pour expliquer la passion qui l’animait à l’idée de raconter cette histoire. C’est d’ailleurs de cette manière qu’il a convaincu François Damiens de s’embarquer dans une aventure bien loin de ses rôles habituels. Le travail sur la mise en scène est habile et la noirceur des images lors de la quête du père dans les pays du nord contraste très fort avec celle du fils et ses paysages ensoleillés mais où ce soleil est un ennemi. A travers des personnages secondaires très réussis, le réalisateur nous parle aussi du rapport entre orient et occident à l’image de cet américain interprété par un John C. Reilly toujours impeccable. Il nous parle aussi d’amour avec le personnage d’Ellora Torchia dont la trajectoire percutera celle du fils d’Alain au cours de sa recherche. Les cowboys est donc un film fort, dont la vision est fatalement transformée par le drame qui a touché Paris en cette fin 2015. Mais plus que jamais il est bon que la fiction se penche sur les blessures d’un pays. Par forcément pour y trouver des réponses ou des idées mais pour en parler, pour y penser.

LES COWBOYS AFFICHE

Titre Original: LES COWBOYS

Réalisé par: Thomas Bidegain

Casting : François Damiens, Finnegan Oldfield, Ellora Torchia,

Agathe Dronne, Antoine Chappey, John C. Reilly  …

Genre: Drame

Sortie le: 25 Novembre 2015

Distribué par: Pathé Distribution

4 STARS EXCELLENTEXCELLENT

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s