Lettre ouverte à...

LETTRE OUVERTE A DES VOIX QUI S’ENVOLENT (Hommage à Jacques Thébault)

Cher Jacques,

Mr Jaques_Thébault_ajw_2015

On ne se connaissait pas mais oui, vous m’étiez cher. Et apprendre aujourd’hui votre disparition m’émeut plus que je ne l’aurais pensé. Car votre voix, vos voix, ont accompagnées mes heures d’adolescence et d’indolence devant la télévision. Votre timbre si caractéristique s’est imprimé pour toujours dans mon imaginaire dès lors que je l’ai entendu la première fois. Ce devait être à n’en pas douter devant un épisode des Mystères de L’Ouest où vous officiiez en tant que doubleur de Robert Conrad, alias James T. West, l’un des premiers héros auquel mon innocence m’a fait m’identifier. Pour moi James West n’a jamais parlé anglais, il était francophone et avait votre voix. En jetant un œil à votre voxographie, j’ai été saisi par le nombre affolant de doublages que vous aviez effectué et auquel, inconsciemment je ne pouvais que vous rattacher.  La liste des personnages auxquels vous avez donné vie par le truchement de vos cordes vocales est incroyable. Les citer tous relèverait de l’exercice périlleux mais en évoquer certains, incontournables, dessine les contours de votre carrière exceptionnelle de doubleur: Rien que pour Steve McQueen vous étiez le lieutenant Bullitt , Thomas Crown ou Doc McCoy (Le Guet-apens). bullittPour Roy Scheider ce fut le rôle emblématique du shérif Martin Brody (Les dents de la mer) auquel votre voix fut entre autres associée… Vous avez été un adversaire redoutable de James Bond, le célèbre Homme au Pistolet d’Or. George Chakiris dans les passages non chantés de West Side Story c’était vous aussi… Des dizaines et des dizaines de rôles plus ou moins importants qui firent les belles heures de la télévision de papa, à l’heure où les doublages français étaient non seulement de qualité mais où voir un programme en VOST était quasi impossible. Je parle d’un temps que les siphonnés des versions multilingues et autres accros aux « vraies voix » n’ont pas connu. Une époque révolue. Mais une époque qui construisit la cinéphilie et la sériephilie de beaucoup, alors que l’accès obligatoire à l' »intégrité » des voix originales n’avait pas encore atteint l’intelligentsia comme aujourd’hui et où être friand de doublages français n’était pas vu comme un sacrilège.  Vous incarniez totalement vos personnages, cher Jacques, vous colliez tant et si bien à vos rôles que vous finissiez par en devenir indissociable. Parmi tous vos rôles vocaux, difficile d’en ressortir un du lot.james west Vous étiez James West (Les mystères de L’Ouest), vous étiez Josh Randall (Au nom de la loi), vous étiez Sherlock Holmes, vous étiez Cliff Huxtable (Cosby Show), vous étiez le narrateur des Incorruptibles, vous étiez Lucky Luke entre autres centaines de voix. Mais surtout, vous êtes pour toujours la voix du grand Patrick McGoohan autant celle de John Drake de Destination danger que celle de l’inoubliable N°6 du Prisonnier. Votre voix puissante que vous saviez moduler comme personne afin de la rendre intrigante ou inquiétante, chaude ou séduisante, vous permettait d’incarner totalement votre personnage tel un véritable orfèvre. C’est votre voix qui a rendu inoubliable le mythique « je ne suis pas un numéro, je suis un homme libre » ou le non moins inoubliable « Bonjour chez vous » qui est même l’une de vos inventions. Je me réécoute en boucle certains dialogues que vous m’avez rendu si chers et qui ont façonnés une part de ma culture télé et ciné et dans mon cœur, cher Jacques, vous êtes passé depuis longtemps à la postérité. le prisonnierCar comme certains parfums vous ramènent à votre enfance et à des sensations de bien-être, votre voix raisonne en moi comme la promesse d’un retour à ces moments suspendus, où, devant le poste je laissais mon imaginaire voguer et j’essayais de singer tant bien que mal vos intonations, parce que vous étiez et vous êtes encore une part non négligeable de mes héros.

Votre dévoué Cliffhanger

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s