Critiques

TEMPLETON (Critique saison 1) Coup de Poker

3,5 STARS TRES BIEN

templeton

SYNOPSIS: Jack, Cole et Butch Templeton sont trois frères fâchés depuis l’adolescence. Jack enchaîne les parties de poker et de jambes en l’air, Butch les affaires louches et Cole aide à la ferme familiale. Arrivé par hasard dans la ville de Two Rivers, Butch décide d’y réunir ses frères pour braquer ensemble un convoi d’or afin d’aider leur mère à reconstruire sa ferme qui a récemment brûlé. De son côté, Jack devient rapidement le Shérif de la ville et séduit la fille du Maire, la charmante Lisbeth, tandis que Cole tombe sous le charme de la “patronne” du saloon, la très étrange Miss Daisy. Peu à peu, les trois frères se réconcilient, s’intègrent et apprennent à devenir de vrais hors-la-loi en espérant monter le plan parfait pour leur futur braquage. Mais le temps presse ; ils ne disposent que de quelques semaines et les habitants de Two Rivers ne sont pas aussi honnêtes qu’ils en ont l’air…

On entend souvent dire de la fiction française qu’elle est aseptisée, qu’elle ne sait pas se renouveler, qu’elle tourne en rond, bref tout un tas d’idées reçues que l’on peut parfois comprendre mais qui, si on suit de près son évolution, trouve vite ses contre-arguments avec de nombreuses œuvres qui font preuve d’originalité et d’inventivité. C’est clairement le cas des productions OCS comme Lazy Company, FranceKebek ou encore In America. Avec des budgets bien en deçà de chaines plus riches, les auteurs de ces séries ont su par leur talent, leur écriture et leur sens de l’adaptation amener un contrepoint passionnant à une fiction trop longtemps sclérosée dans des formules éculées. Ce n’est pas encore une révolution mais une évolution extrêmement encourageante, qui prend aujourd’hui un tournant un peu plus audacieux encore avec la nouvelle série du label OCS Signature, La fabuleuse et pathétique histoire des frères Templeton, le premier western Made In France, et qui plus est une comédie. La gageure de proposer un western avec tous les codes inhérents au genre et se déroulant qui plus est dans l’Ouest américain (mais tourné en France) était rétrospectivement un pari fou. Comment ne pas être ridicule, comment faire passer des paysages typiquement français pour des contrées américaines, comment en résumé rendre hommage à un genre roi du cinéma américain sans faire une pochade sans âme, ni queue, ni tête? Si tout n’est pas parfait, si les lieux conservent un cachet bien éloigné des étendues sauvages du désert américain, force est de reconnaitre que le travail de reconstitution tant au niveau des décors et des costumes est plus que vraisemblable. Mieux il démontre un véritable amour du genre, qui, tout au long des épisodes, sera extrêmement respecté.

TEMPLETON 1

Si le western est un genre très codifié et si les images que des décennies de cinéma et de télévision véhiculent pour tout spectateur biberonné aux Mystères de L’Ouest, John Wayne, Bonanza, Maverick et autres Clint Eastwood sont extrêmement prégnantes, les restituer dans une production française semblait relativement risqué. Or, et c’est là que réside la réussite de l’entreprise, pas un instant la série ne donne le sentiment qu’elle n’aime pas le genre ou qu’elle souhaite s’en moquer. L’histoire, les personnages, l’environnement tout sent l’hommage et le respect ainsi qu’une véritable passion pour le western. L’humour insufflé met un peu de temps à réellement infuser mais fonctionne donc de mieux en mieux au fil des épisodes avec des gags qui font mouche et des punchlines vraiment hilarantes. La progression narrative est réellement réjouissante, car l’on sent une écriture maitrisée de bout en bout qui nous conduit d’un point A à un point B et qui nous gratifie même d’un cliffhanger de fin de saison très réussi. A mi-chemin entre un esprit BD assumé (corroboré par l’excellent générique d’ouverture, totalement dans l’esprit des Mystères de L’Ouest)et une connaissance accrue du sujet, Templeton réussit la conjonction des genres avec une grande habileté.

TEMPLETON 2

Tout cela est très bien on l’a dit, mais une reconstitution ou un respect appuyé n’ont jamais suffi à la réussite d’une œuvre de fiction. Pour cela il faut des personnages suffisamment bien écrits et une distribution qui ne dépareille pas avec l’emballage. Et Templeton en est très bien pourvu. Si le rythme faiblit de temps à autre, les personnages sont vraiment bien caractérisés, au-delà des seules figures imposées du western -le shérif, le télégraphiste, la fille de joie et la « tenancière » du saloon…- et leurs interprètes sont à la hauteur de rôles qui auraient très vite pu tourner à la caricature. Or si l’on rit ce n’est jamais d’eux mais des décalages ou autres anachronismes qui sont souvent savoureux. Dans les rôles principaux, François-David et Jonathan Cardonnel, à l’origine de la série sont vraiment parfaits. L’un est un James West d’opérette, sûr de son charme et de sa gouaille tandis que l’autre est un cow-boy un brin lunaire et naïf. Autour d’eux, Antoine Gouy, Fanny Valette ou Hubert Delattre ne déméritent pas bien au contraire. Leur justesse de jeu et leur enthousiasme donnent à la série cette sincérité qui fait toute la différence et emporte les quelques réserves. Écrit par Daive Cohen en collaboration avec les frères Cardonnel, et réalisée par Stephen Cafiero, Templeton s’inscrit d’emblée parmi les très bonnes nouveautés françaises de la saison. On attend la suite avec impatience.

Crédits: Skits Production/OCS

templeton

Templeton – Saison 1 – inédite : 10 x 26 minutes
Une série créée par Pierre, François-David et Jonathan Cardonnel
Scénario : Daive Cohen,en collaboration avec Pierre, François-David, et Jonathan Cardonnel
Réalisée par Stephen Cafiero  
Avec : François-David Cardonnel, Jonathan Cardonnel, Hubert Delattre,
Fanny Valette, Antoine Gouy …
Produite par Erwan Marinopoulos – Une production Skits Productions et Telfrance
Dès le 23 mars 22.30 sur OCS City
3,5 STARS TRES BIENTRÈS BIEN
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s