Critiques Cinéma

LES SOUVENIRS (Critique)

3,5 STARS TRES BIEN

les souvenirs affiche

SYNOPSIS: Romain a 23 ans. Il aimerait être écrivain mais, pour l’instant, il est veilleur de nuit dans un hôtel. Son père a 62 ans. Il part à la retraite et fait semblant de s’en foutre. Son colocataire a 24 ans. Il ne pense qu’à une chose : séduire une fille, n’importe laquelle et par tous les moyens. Sa grand-mère a 85 ans. Elle se retrouve en maison de retraite et se demande ce qu’elle fait avec tous ces vieux.
Un jour son père débarque en catastrophe. Sa grand-mère a disparu. Elle s’est évadée en quelque sorte. Romain part à sa recherche, quelque part dans ses souvenirs…

Au départ un livre. Le roman de David Foenkinos, écrivain très populaire (La délicatesse, Charlotte…) Ensuite un film, celui d’un acteur devenu réalisateur et qui, en trois films est parvenu à construire une œuvre sensible et cohérente, qui, si elle ne révolutionne rien, n’est pour autant pas dénuée d’intérêt. Ce qui intéresse Jean-Paul Rouve, puisque c’est de lui dont il s’agit, ce ne sont pas les prouesses techniques, les arabesques visuelles qui laissent coi ou le sensationnalisme qui prévaut parfois. Lui est plus dans un mélange de douceur et de pudeur qui touche forcément au cœur. Avec ce troisième film, l’ex Robin des Bois réussit le parfait dosage entre la finesse d’un humour qui se balade en filigrane et l’émotion palpable qui étreint devant une histoire touchante.

LES SOUVENIRS 1

Le cinéma de Rouve, comme l’écriture de Foenkinos est empreint d’authenticité et c’est la grande qualité du film que d’être en prise avec le réel et le cercle vertueux de la vie. Après Quand je serai petit qui était un drame poignant, Rouve met un peu de douceur dans un récit tantôt rieur, tantôt émouvant. Les souvenirs est rempli de cette sensation douce-amère qui fait partie de nous, lorsqu’ alternativement on ressent le bien-être puis la tristesse. Si toutes ces émotions parviennent à traverser l’écran c’est bien entendu grâce à ses comédiens, tous parfaits, d’Annie Cordy qu’on n’avait pas vue à pareille fête depuis un grand nombre d’années et qui est absolument délicieuse à Mathieu Spinosi vu dans la série Clem, criant de naturel et dont les sourires et la candeur font des merveilles. Chantal Lauby, Michel Blanc et Jean-Paul Rouve lui-même pourraient laisser penser que Les Souvenirs est une franche comédie, mais le film est ce que d’aucuns appelleront une comédie dramatique. Se réclamant d’un cinéma réaliste voire quasi naturaliste, Jean-Paul Rouve trousse un bien joli écrin pour Les Souvenirs, les vôtres, les nôtres, les leurs et réussit une belle chronique en prise avec la vie, à la lisière entre rires et larmes!

les souvenirs affiche

Titre Original: LES SOUVENIRS

Réalisé par: JEAN-PAUL ROUVE

Casting: Annie Cordy, Mathieu Spinosi, Michel Blanc

Chantal Lauby, Jean-Paul Rouve, Audrey Lamy…

Genre: Comédie dramatique

Sortie le: 14 janvier 2015

Distribué par: UGC Distribution

3,5 STARS TRES BIENTRÈS BIEN

1 réponse »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s