Critiques Cinéma

MAIS QUI A RE-TUE PAMELA ROSE? (Critique) ***

SYNOPSIS: Quand il reçoit un appel du shérif de Bornsville lui annonçant que le cercueil de Pamela Rose a été volé, l’agent Douglas Riper voit là une occasion de renouer les liens avec son ancien coéquipier Richard Bullit. Un ex-ami avec lequel il est brouillé, depuis des années, suite à une fâcheuse histoire de femme et de Fuego. Les deux anciennes gloires du FBI, devenus des purs has been, se retrouvent donc pour enquêter sur cette profanation, sans savoir qu’ils sont en réalité attirés dans un piège par un homme qui leur en veut beaucoup. Sans se douter non plus qu’ils seront bientôt les seuls à être au courant que la présidente des Etats-Unis of America est sur le point d’être assassinée. Rien que ça…

Le tweet de sortie de projo :

mais qui a re tué pamela rose tweet

Les exemples d’humoristes passés avec succès de la télévision au grand écran sont légion. Dix ans après leur premier film, issu d’une série de sketches créés dans La Grosse Emission, l’émission phare de la chaine Comédie pendant ses grandes années, Kad et O reviennent à leurs premières amours: Pamela Rose. Entre temps, les deux comparses ont vu leur filmographie prendre une certaine ampleur tout du moins commerciale, et s’ils ont accumulé les succès, ils ont un peu perdu de vue l’humour absurde et assez jubilatoire qui avait fait leur renommée, et l’ont délaissé au détriment d’un cinéma populaire moins pointu et ambitieux, mais plus rémunérateur. L’un (Kad Merad) a vu sa carrière de comédien prendre un élan stratosphérique grâce entre autres au triomphe de Bienvenue chez les chtis, tandis que l’autre signait des films impersonnels à l’humour dépassé (Safari, Les Tuche...) Les voir rendosser les costumes des agents Riper et Bullit, inquiétait quelque peu, dès lors que les expériences de reviens-y déjà tentées par d’autres comiques fatigués s’étaient avérés de véritables naufrages ou de bien pâles resucées (Les Bronzés 3, La vérité si je mens 3…).

mais qui a re-tué pamela rose affiche

Une fois passées ces premières réserves dues aussi au souvenir d’un premier volet rigolo et culte, mais qui a un peu de mal à passer le cap des années, on peut aborder ce second film avec sérénité. Et là, premier constat, c’est drôle! Drôle, irrévérencieux, avec un humour à la fois poétique et lunaire aussi référentiel qu’absurde, bref une vraie comédie avec du véritable Kad et O dedans et pas un ersatz passé au tamis de la bienséance. Des dialogues qui font mouches, des expressions qui sont instantanément des classiques, des gags lourds mais irrésistibles, bref un délire d’excellente tenue porté par des comédiens qui sont tellement en roue libre que ça fonctionne. Bon après, ce n’est pas le film du siècle, mais ce n’est clairement pas son but et dès lors qu’il s’en tient à sa feuille de route, il permet de passer un excellent moment ce qui n’était pas gagné d’avance.

20264252.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Même si la mise en scène de Kad et Olivier est plus plan-plan que ne l’était celle de Eric Lartigau sur le premier film, là où la reconstitution et les détails étaient poussés à l’extrême, ça ne dessert pas le film, qui, du coup, se concentre plus sur l’histoire, clairement découpée en deux parties distinctes. Une première qui est le prétexte aux retrouvailles du duo séparé par les aléas de la vie et par des destinées contraires au sein du F.B.I, et qui vont du coup être réunis autour du cercueil de Pamela Rose et une seconde partie axée sur un voyage d’Etat qui va leur donner l’occasion de partir dans des digressions monumentales et des délires savoureux.

mais qui a re tué pamela rose 2

Car c’est bien là que réside la réussite essentielle du film, dans cet humour toujours border line, mais interprété avec tant de conviction et de brio par un casting soigné qu’on ne peut que plonger, à la fois devant la complicité évidente de Kad et Olivier, mais aussi face au jeu outrancier mais hilarant de l’excellent Laurent Lafitte et à celui tout en retenu d’un Omar Sy qui sait faire rire sans en rajouter, la note féminine étant assurée par l’épatante et sexy Audrey Fleurot et par la déjantée Laurence Arné. Mais qui a re-tué Pamela Rose?, c’est aussi le plaisir de quelques séquences hommages à l’humour parodique qu’ils aiment (on pense aux ZAZ entre autres), au propre parcours télévisuel de Kad et Olivier, aux références multiples à leur  univers… Ils ont su jouer avec des gimmicks qui ont faits leur succès et qu’ils restituent ici, mais pas gratuitement et sans s’auto-parodier, ce que les Nuls avaient par exemple parfaitement réussis lors de leur passage sur grand écran. Film plutôt réussi donc malgré quelques longueurs, avec des répliques déjà cultes, Mais qui a re-tué Pamela Rose?, est une preuve que Kad et Olivier peuvent aussi retourner à leurs origines sans se renier.

MAIS QUI A RE-TUE PAMELA ROSE? DE OLIVIER BAROUX ET KAD MERAD, AVEC OLIVIER BAROUX, KAD MERAD, OMAR SY, AUDREY FLEUROT, LAURENCE ARNE, LAURENT LAFITTE, GUY LECLUYSSE…. SORTIE LE 5 DECEMBRE 2012

DISTRIBUE PAR GAUMONT DISTRIBUTION

2 réponses »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s