Critiques

Mon Oncle Charlie, où comment réorienter brillamment une sitcom…(critique épisode 9×01)

Parfois les traducteurs de titres de séries ont des idées géniales: Mad Men est resté Mad Men, Criminal Minds a hérité d’une traduction littérale avec Esprits Criminels,  The Event, qui débute ce soir sur Canal Plus a gardé son titre original et n’est pas devenu un hypothétique L’évènement, et même France 2  a estimé que Castle pouvait très bien conserver le même titre en France. Aussi, on s’est souvent demandé depuis huit ans ce qui était passé par la tête de la personne qui avait décidé de transformer Two And A Half Men en un biscornu Mon Oncle Charlie. Et à l’heure de la diffusion aux Etats-Unis du premier épisode de la saison 9 de la sitcom la plus regardée, cette question se pose avec encore plus d’acuité.

ATTENTION SPOILER!!!

En effet, on le sait, les frasques de Charlie Sheen la saison dernière avaient contraints la Warner et Chuck Lorre à licencier le comédien qui s’était, entre autres, lancé dans une pitoyable diatribe contre ses employeurs et par là même, avait entraîné la fin de la saison 8 par anticipation. Aussi, en décidant de sceller le sort de la figure de proue de leur programme, la chaîne et le créateur de la série se devaient de trouver un nouvel angle tout en réussissant à conserver ce qui faisait le sel et l’humour de leur sitcom.

On savait que Ashton Kuchter arrivait dans la série mais qu’il ne reprenait pas le rôle de Charlie Harper, mais hormis ce détail non négligeable, tout le monde était curieux de savoir comment allait être négocier le virage de l’après Charlie Sheen. Et pour tout dire, à la vue de ce season premiere, ce qui pouvait ressembler de prime abord à une véritable gageure est réussi haut la main par Chuck Lorre.

Tout commence autour du cercueil de Charlie et d’une cérémonie funéraire où sont notamment réunies ses anciennes maîtresses et où le personnage de Sheen, est passé à la moulinette de réflexions acerbes, concernant ses mœurs dissolus et son comportement. Cette séquence d’ouverture vise à bien faire la transition et à montrer que la période Charlie Harper est révolue. Impression confirmée quelques minutes plus tard lorsque Alan (Jon Cryer) reçoit l’urne contenant les cendres de Charlie et les répand sur le sol suite à l’effet de surprise de sa rencontre inopinée avec Walden Schmidt, le personnage interprété par Kuchter. Et si la mémoire du personnage de Charlie est évoquée en filigrane de la suite de l’épisode, c’est pour mieux nous présenter son remplaçant. Un remplaçant qui n’est pas une copie…car si Chuck Lorre poursuit sa série en mettant à nouveau en scène deux personnages que tout sépare, il prend soin de nous indiquer que Walden n’est -à priori- pas excessivement porté sur l’alcool et qu’il est un homme au coeur brisé, soit l’exact inverse de ce qu’était Charlie.

Insistant sur l’anatomie avantageuse de Kuchter, et jouant à plusieurs reprises avec la nudité de l’acteur, faisant du nouvel arrivant un milliardaire, afin de bien marquer les différences physiques et sociales entre Alan et Walden, Chuck Lorre réussit à emmener sa série sur de nouveaux sentiers et s’ouvre une nouvelle ligne narrative, propice à de futurs moments réjouissants.

Drôle, bien écrite, regorgeant de clins d’œil savoureux, ce premier épisode de la saison 9 est une totale réussite qui a réuni près de 28 millions de télespectateurs sur CBS. Un énorme carton que l’on peut expliquer par l’effet de curiosité suscité par les changements apportés à la série. On surveillera la suite de l’histoire et de l’audience avec attention et curiosité mais voici un premier pari gagné!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s