Critiques Cinéma

ELLE S’EN VA (Critique)

3,5 STARS TRES BIEN

ELLE S'EN VA AFFICHE

Le tweet de sortie de projo:

tweet elle s'en va

SYNOPSIS: Bettie, la soixantaine, se voit soudain abandonnée par son amant et en péril financier avec le restaurant familial. Que faire de sa vie ? Elle prend sa voiture, croyant faire le tour du pâté de maison. Ce sera une échappée. Au fil de la route : des rencontres de hasard, un gala d’ex-miss France, le lien renoué avec sa fille, la découverte de son petit-fils, et peut-être l’amour au bout du voyage… Un horizon s’ouvre à elle.

Le road-movie n’est pas un genre très courant dans le cinéma français et la perspective de voir Catherine Deneuve prendre la route laissait quelque peu perplexe. Et pourtant Emmanuelle Bercot offre à la comédienne un écrin magnifique, où l’on découvre l’immense actrice, sans fard, ni artifice, dans sa vérité vraie. Mais Elle s’en va, ce n’est pas que le portrait de cette femme au bord de la rupture qui va partir pour mieux se retrouver et se redécouvrir elle et son entourage. C’est aussi un film extrêmement drôle, chaleureux et vivant. Une surprise totalement inattendue qui permet non seulement de redécouvrir en Deneuve la comédienne magnifique qu’elle n’a jamais cessé d’être, mais aussi de découvrir en Emmanuelle Bercot une cinéaste qu’on ne pensait pas rompue à ce genre de récit et qui ici dévoile un talent d’écriture et une finesse de mise en scène que ses précédents essais ne permettaient pas de soupçonner.

ELLE S'EN VA 3

Il faut voir Bettie, la mèche défaite, sans vêtements de rechange, lâcher les rênes et partir sans but, sans cigarette (l’occasion notamment d’une scène hilarante) et prendre la route sans savoir où l’asphalte va la conduire, sur quels sentiers elle va pouvoir se reprendre en mains. Catherine Deneuve la star parvient à se faire oublier pour devenir cette femme en pleine confusion et qui va croiser lors de son périple, à la fois les petites bourgades qui font le charme et l’identité française, ainsi que tout un pan de la population, symbole d’une France qu’on dit profonde. La confrontation entre d’un côté les paumés et nécessiteux et de l’autre une bourgeoisie de province, classe moyenne qui glisse peu à peu et perd ses repères devant les bouleversements économiques.

ELLE S'EN VA 2

Mais Elle s’en va ce n’est pas que le portrait rural de notre pays, c’est aussi un récit qui offre l’opportunité de croquer de vrais personnages de cinéma. Entre ce groupe de femmes mures à la recherche d’un peu de détente et de frissons dans la morosité ambiante et ce jeune paumé prêt à tout pour croquer de la cougar, entre ce paysan solitaire ou ce vigile de grand magasin et ces anciennes Miss qui regardent dans le rétro pour éviter de voir qu’elles ne sont pas devenues des icônes, la galerie de personnages dépeinte par Emmanuelle Bercot est à la fois pittoresque et touchante. Elle ne juge pas ses personnages et porte sur eux un regard empreint de douceur, ce qui crée une empathie immédiate. Pareil au traitement réservé au personnage de Catherine Deneuve, chaque second rôle existe à l’écran et de Mylène Demongeot à Claude Gensac (à la gouaille savoureuse) en passant par la chanteuse Camille (une nature absolument merveilleuse), les femmes ont la part belle devant la caméra d’Emmanuelle Bercot.

ELLE S'EN VA 1

Au delà de ces beaux rôles féminins, les pérégrinations de Catherine Deneuve la conduisent à faire une bonne partie du voyage avec son petit fils, interprété par le jeune Nemo Schiffman (fils de la réalisatrice), absolument magnifique de naturel et de tendresse. Et enfin, sur un final très réussi, la route de Bettie croise celle d’Alain interprété par un nouveau venu dans la comédie, Gérard Garouste, au physique massif et à l’épaisseur de jeu intense. A la fois réflexion sur la famille, sur l’avancée dans la vie et les illusions perdues, Elle s’en va est surtout un magnifique portrait de femme où Deneuve prouve à nouveau qu’elle n’hésite pas à jouer avec son image glacée. Même si elle n’est pas dans la séduction à tout crin, la comédienne est sublimée par la caméra de sa réalisatrice dont l’admiration qu’elle éprouve pour la star est incontestable. Réussissant un film vraiment drôle et émouvant et sachant jouer avec brio sur la gamme des émotions, Emmanuelle Bercot réussit ce qui semblait être une véritable gageure: Nous faire redécouvrir le talent incommensurable d’une actrice sur qui le temps n’a aucune prise.


ELLE S'EN VA AFFICHE MINI

Titre Original : ELLE S’EN VA

Réalisé par: Emmanuelle Bercot

Casting: Catherine Deneuve, Claude Gensac, Gérard Garouste,

Camille, Mylène Demongeot, Nemo Schiffman

Genre: Comédie

Sortie le: 18 Septembre 2013

Distribué par : Wild Bunch Distribution

3,5 STARS TRES BIENTRES BIEN

Publicités

1 réponse »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s