Critiques Cinéma

AVENGERS (Critique) ****

SYNOPSIS : Lorsque Nick Fury, le directeur du S.H.I.E.L.D., l’organisation qui préserve la paix au plan mondial, cherche à former une équipe de choc pour empêcher la destruction du monde, Iron Man, Hulk, Thor, Captain America, Hawkeye et Black Widow répondent présents.
Les Avengers ont beau constituer la plus fantastique des équipes, il leur reste encore à apprendre à travailler ensemble, et non les uns contre les autres, d’autant que le redoutable Loki a réussi à accéder au Cube Cosmique et à son pouvoir illimité…

Le voici donc ce blockbuster de l’année (expression galvaudée  s’il en est, lorsque l’on sait que l’on va encore avoir droit entre autres à Prometheus et The Dark Knight Rises), ce film qui fait fantasmer toute la planète geek et autres comics addicts et qui débarque enfin livrer sa vérité, après avoir été accompagné d’un cortège de rumeurs plus ou moins malveillantes. Brisons la surprise de suite, Avengers est un bon film, un très bon film même, sans être LE chef d’œuvre ultime, n’en déplaise à ces amoureux passionnés qui usent déjà des superlatifs les plus enflammés. C’est un film fun, bourré de bonnes idées et de magnifiques personnages, c’est un film qui envoie du bois et dont le budget se voit sur l’écran et c’est un film qui procure ce plaisir viscéral qui donne le sentiment inestimable d’être redevenu le gamin qui dévorait les histoires de ses superhéros. Rien que pour ça, Avengers est déjà une vraie réussite!

Après avoir patiemment construit tout un univers avec des films mettant en scène les superhéros emblématiques de l’univers Marvel, Iron Man et l’Incroyable Hulk dans un premier temps, puis Thor et Captain America dans une deuxième phase, ces films étant également l’occasion d’introduire avec parcimonie Black Widow et Hawkeye, la finalisation de ce projet à long terme voit le jour avec le premier volet de Avengers, où ils se trouvent enfin tous réunis. Sous la férule de Joss Whedon le créateur et scénariste des séries Buffy contre les vampires et Firefly, dialoguiste de talent et qui maitrise l’art de l’ironie avec brio, mais véritable mystère en terme de mise en scène, Avengers est un spectacle total dont on serait  vraiment surpris que le triomphe ne soit pas au rendez-vous. Car tout dans Avengers flatte le fan dans le sens du poil et le met dans les meilleures dispositions qui soient pour savourer comme il se doit.

On retrouve avec un plaisir énorme tous ces héros qui nous ont faits vibrer séparément et qui réussissent l’exploit de ne pas se marcher sur les pieds où que l’un d’eux essaye de tirer la couverture à lui. Chacun est traité sur un pied d’égalité, même si on pourra regretter le survol du personnage de Nick Fury interprété par un Samuel L.Jackson qui malgré tout son talent ne lui amène pas de véritable épaisseur ou celui de Black Widow que Scarlett Johansson ne transcende pas, malgré sa beauté . Si les personnages de Iron Man ou de Captain America ne nous surprennent pas vraiment, Thor et surtout Hulk sont les détonateurs de Avengers, en apportant un humour étincelant, qui n’est plus l’apanage du seul Tony Stark. On a droit à une avalanche de dialogues et de références absolument irrésistibles qui permettent à l’ensemble de rester sur les hauteurs quand le scénario tanguait dangereusement vers un basique insignifiant. La mise en scène de Whedon est efficace même si il ne révolutionne rien, se contentant du service minimum.

Et pourtant, dans une dernière partie absolument phénoménale, un final ahurissant qui vous essore et vous verra prendre un pied d’enfer (jusqu’à la séquence post-générique qui augure du meilleur pour la suite), le metteur en scène, bien aidé par les effets de ILM, livre des minutes où la destruction massive au cinéma n’a sans doute jamais aussi bien portée son nom. L’action menée tambour battant couplée à l’humour présent en permanence permet un plaisir décuplé entre autres par les cadres où l’équipe dans son ensemble apparait dans des poses iconiques qui rappellent les cases des grandes heures des comics. Si le film pâtit d’un méchant de pacotille en la personne de Loki (Tom Hiddleston) qui est traité sur un mode humoristique alors qu’il aurait gagné à plus de noirceur et d’intensité, Joss Whedon livre avec Avengers un véritable film pour fans qui y retrouveront un bonheur enfantin et qui sortiront de la salle les yeux pétillants de bonheur. Quand le cinéma permet ça, il ne reste plus qu’à s’incliner.

AVENGERS DE JOSS WHEDON, AVEC ROBERT DOWNEY JR, SAMUEL L. JACKSON, MARK RUFFALO, SCARLETT JOHANSSON, JEREMY RENNER, CHRIS EVANS, CHRIS HEMSWORTH, TOM HIDDLESTON… SORTIE LE 25 AVRIL 2012

DISTRIBUE PAR THE WALT DISNEY COMPANY FRANCE

About these ads

6 replies »

  1. Bon, bon, bon! Je pense que ça va me plaire même si tu confirmes quelques une de mes craintes: le scénario pas top, le survol de Black Widow…
    Plus qu’à attendre la semaine prochaine!

  2. Pas mal du tout ce « petit » film ! Je ne suis pas du tout familier avec cet univers ( vu le premier Iron Man…et Cap’tain America…et c’est tout! Et surtout j’ai jamais lu un comics de toute ma vie… si si ça existe! Je dois avouer que j’ai pris beaucoup de plaisir (la fin envoie effectivement sérieusement le bois). Un peu largué de temps en temps, un ventre mou avec une curieuse longueur au milieu du film ( dialogues et séquences un poil chiants à mon goût dans le vaisseau)…Pour le reste ça en fout plein les yeux avec une mise en scène lisible dans les moments d’action ( rien a voir avec le gloubiboulga visuel que j’aperçois très souvent…hein Michael Bay et tes robots…) de l’humour… et surtout tu as raison la sensation de redevenir un gamin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s